Un nouveau site riche et efficace pour mailler arts et affaires

Publié le 26/10/2012 à 13:24, mis à jour le 26/10/2012 à 14:16

Un nouveau site riche et efficace pour mailler arts et affaires

Publié le 26/10/2012 à 13:24, mis à jour le 26/10/2012 à 14:16

BLOGUE. Voici un nouveau site internet (www.montrealartsaffaires.org) créé pour favoriser les liens arts-affaires. Après Culturallia lancé il y a quelques mois, c’est au tour du Conseil des arts de Montréal et de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain de proposer cette nouvelle plateforme électronique pour les gens d’affaires et les artistes.


Ce genre d’initiative me laisse un peu perplexe, car je me demande toujours si c’est vraiment ce dont nous avons besoin au Québec pour encourager le mécénat et favoriser les rapprochements entre le milieu des arts et celui des entreprises.


Je crois que nous avons besoin d’offrir des formations, des conseils aux petits organismes culturels qui n’ont pas de personnel dédié au financement privé. Nous avons aussi besoin de campagnes de communication créatives et efficaces avec comme acteurs centraux des hommes et des femmes d’affaire activement engagés dans la culture et qui feront ainsi des émules.


Le Conseil des arts de Montréal agit d’ailleurs activement en ce sens par l'entremise de son forum arts-affaires, avec toute une série de mesures comme le parrainage fiscal d’organismes culturels qui n’ont pas de numéro de charité pour leur campagne de financement. Les organismes peuvent ainsi remettre à leurs donateurs un reçu pour déduction fiscale.


Au-delà de ces quelques réserves sur la pertinence d’un site internet, celui-ci présente tout de même un contenu très riche, documenté et facile d'accès.


L'entrée se fait différemment selon que l'internaute est un artiste ou un professionnel. Il y a ensuite des conseils pratiques si on souhaite s'impliquer, devenir un mentor, un bénévole, un membre de conseil d'administration, faire partie d'un comité jeune. On nous offre aussi des guides pour découvrir l'envers du décor de la création artistique, pour pratiquer une forme d'art, bref pour "plonger dans l'art" comme le dit bien le site. Pour les organismes culturels, le site explique clairement comment constituer son conseil d'administration, comment faire le bilan des compétences bénévoles recherchées, comment réseauter avec les gens du milieu des affaires.


Le site regorge aussi d'informations et de liens vers des informations externes importantes, telles que la fiscalité pour l'achat d'oeuvres d'arts, les avantages fiscaux pour les dons et d’autres initiatives.


Trouver enfin au même endroit toutes les informations arts-affaires, les liens importants pour les gens d'affaires et pour les organismes culturelles, c'est véritablement la valeur ajoutée de ce site.


Bravo aux initiateurs de ce projet !


-------------------------------------------------------------------------------------------------------


Sébastien Barangé, Directeur des communications et affaires publiques de CGI. (Twitter @SBarange)


 


 


Sébastien Barangé est activement engagé auprès de plusieurs organismes à but non lucratif:


président du comité exécutif d'artsScène Montréal (Business for the arts)


membre du conseil d'administration de la Fondation Michaëlle Jean


membre du conseil d'administration de la Fondation Tolérance


 


Ancien journaliste à Radio-Canada et collaborateur du Devoir, diplômé en communication de l’Institut d’Études Politiques (Aix-en-Provence, France) et en gestion des arts de HEC Montréal, Sébastien Barangé est curieux de tout ce qui est créatif et invite à penser différemment. Ce blogue est un espace de dialogue autour des liens entre les arts et le monde des affaires.


 

À propos de ce blogue

Sébastien est reconnu pour son engagement envers la communauté montréalaise et siège au sein de plusieurs conseils d’administration dans les secteurs de l’éducation et de la culture.

Sébastien Barangé

Sur le même sujet

Un Picasso de 25 millions d'euros saisi sur un bateau en Corse

04/08/2015

Le propriétaire de l'oeuvre, un banquier espagnol, tentait en vain d'obtenir l'autorisation d'exporter ce tableau.

L'achat d'oeuvres d'art procure un avantage fiscal

Édition du 18 Avril 2015 | Dominique Froment

En plus d'améliorer l'environnement de travail des employés et d'encourager les artistes de chez nous, l'achat ...

Blogues similaires

Veut-on mettre en valeur l'énergie du Québec, oui ou non?

Édition du 06 Février 2016 | RenĂ© VĂ©zina

CHRONIQUE. La nouvelle politique énergétique du Québec sera finalement présentée quelque part en février. Il était ...

Rona: quelle est la responsabilité des administrateurs?

04/02/2016 | Diane BĂ©rard

BLOGUE D'autres entreprises québécoises seront courtisées. Mais la responsabilité des CA va au-delà des actionnaires....

Lettre ouverte aux professionnels des relations publiques

05/02/2016 | Julien Brault

BLOGUE. Lorsque vous me contactez pour que j’écrive sur une publicité de dentifrice, vous perdez votre crédibilité.