Adieu banquiers et autres comptables ?


Édition du 15 Septembre 2018

Lorsque Nordea a publié ses résultats financiers du deuxième trimestre, de nombreux analystes sont tombés de leur chaise. La plus importante banque de Suède a en effet vu son bénéfice d'exploitation bondir de 31%, à 2 milliards de dollars, loin, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Où investir en 2019: des risques qui amènent des aubaines?

Édition du 12 Janvier 2019 | Stéphane Rolland

De nombreux vents contraires se lèvent à l'horizon pour les banques canadiennes.

Voici pourquoi certains investisseurs miseront sur la CIBC

09/01/2019 | Stéphane Rolland

La stratégie est simple : miser sur la banque perdante de l’an dernier.

À la une

La Bourse démarre en lion, trop tôt pour fêter?

Mis à jour le 19/01/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Robots et espoirs soulèvent les cours, mais une remontée des taux guette si une reprise se confirmait.

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

19/01/2019 | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

19/01/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.