Les 6 dimensions de l'influence durable

Publié le 07/11/2017 à 10:08

Les 6 dimensions de l'influence durable

Publié le 07/11/2017 à 10:08

Avoir de l'influence, c'est obtenir les résultats escomptés... Photo: DR

L’influence ne se laisse pas définir facilement, c’est quelque chose que l’on ressent : on sait quand quelqu’un a de l’influence sur nous ou sur les autres, même si on ne comprend pas toujours pourquoi. Cette influence peut être positive ou négative selon qu’on l’accepte et qu’on la perçoive comme étant constructive ou qu’on la refuse parce que néfaste ou contraire à notre volonté. On reconnaît aussi qu’une personne est influençable à son comportement et on peut alors voir l’influence comme de la manipulation. Dans un contexte professionnel, avoir de l’influence, c’est obtenir les résultats souhaités. Faire preuve d’influence durable, c’est obtenir les résultats souhaités coup sur coup, et se bâtir une réputation qui nous suit jusqu’à la fin de notre carrière.


Quand vous pensez à votre profession ou à votre spécialité, pouvez-vous en nommer des représentants ou représentantes qui, selon vous, ont une influence positive qui rejaillit sur l’ensemble de la profession? Ou au contraire, qui ont une influence négative du fait de leur comportement? Pouvez-vous imaginer comment la maîtrise de l’influence durable par une majorité de membres de votre profession pourrait favoriser l’avancement de tous? Ou même l’avancement d’une cause auprès des décideurs, des élus?


Faire rayonner votre équipe et votre organisation


La compétence d’influence durable s’applique aux individus, mais peut aussi s’appliquer aux organisations ou à plus petite échelle aux équipes. À l’intérieur des organisations, il y a des équipes ou des départements qui font preuve d’influence durable et ce n’est pas forcément lié à leur discipline. Si vous pensez à l’organisation où vous travaillez, quel est le groupe ou l’équipe qui, selon vous, a le plus d’influence auprès de la haute direction ou de leurs collègues ou qui sont les plus attirants pour les autres employés? À quoi attribuez-vous leur «pouvoir»? À leur seule discipline ou aux personnes en place? Mais d’abord, comment savez-vous qu’ils ont de l’influence, à quel(s) signe(s) le reconnaissez-vous? Pourriez-vous nommer des personnes qui contribuent au succès de cette équipe, qui en sont en quelque sorte les porte-parole ou pensez-vous que c’est l’ensemble du groupe en tant que groupe qui a l’oreille de la direction ou des collègues?


Si vous êtes responsable d’une équipe, que vous représentez une instance politique, maîtriser la compétence d’influence durable ne contribue pas seulement à faire avancer votre carrière, mais aussi à faire rayonner votre équipe à l’intérieur de votre organisation, et à l’extérieur. Bien sûr, c’est l’ensemble de votre organisation ou de votre entreprise qui profite des retombées. En fait, les entreprises ont tout intérêt à favoriser l’acquisition de l’influence durable par leurs gestionnaires et chefs d’équipes si elles veulent rester compétitives ou le devenir, si elles veulent innover, si elles veulent offrir un meilleur service à la clientèle et avoir une force de vente plus performante.


Les six dimensions


Pour mieux définir le concept de l’influence durable, je me suis aussi inspirée, bien sûr, de mes observations, et j’ai également interrogé des personnes réputées pour avoir de l’influence depuis assez longtemps pour qu’on puisse parler d’influence durable. Je ne leur ai pas seulement demandé les secrets de leur influence, j’ai aussi voulu connaître leur opinion sur les professionnels et gestionnaires qu’eux-mêmes dirigeaient. Qui avait de l’influence, selon eux, et à quoi ça tenait? Visant toujours l’amélioration, je leur ai aussi demandé : qu’est-ce que ces personnes devraient changer pour avoir plus d’influence auprès de vous et de hauts dirigeants comme vous?


Mes recherches, mes entrevues et mes réflexions ont finalement abouti à six dimensions qui constituent l’essence de l’influence durable : la clarté, la présence, la qualité d’interaction, le courage, l’esprit de corps et la réputation.


Dans mes prochains billets, je reviendrai sur chacune de ces dimensions plus en détails, en proposant à chaque fois des astuces et des trucs infaillibles pour la développer.


 

À propos de ce blogue

GESTIONNAIRES INSPIRANTS, c’est une invitation à assurer son leadership en améliorant sa façon de communiquer. Chaque billet de la réputée coach en communication managériale, Isabelle Lord, est un instant de réflexion sur ce qui marche ou pas dans vos communications avec vos employés, vos collègues, vos patrons ou vos clients. Mais c’est surtout des conseils éclairés et pertinents à mettre en pratique. Tout de suite.

Isabelle Lord

Sur le même sujet

Comment devenir un boss cool?

Mis à jour le 15/11/2017 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Rien de plus simple, au fond, si l'on en croit le nouveau livre de l'ex-Dragon François Lambert...

Comment parler de changement numérique à un boss récalcitrant?

BLOGUE INVITÉ. C'est que l'heure est à la transformation numérique de nos entreprises, et donc, de nos équipes.

Blogues similaires

Fuckup Nights Montréal: 3 fuckups, 5 leçons

17/11/2017 | Diane Bérard

BLOGUE.«J'aurais dû être un meilleur partenaire. J'aurais dû dire que ce n'était pas une bonne idée.»

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.