Nature humaine

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Janvier 2014

Nature humaine

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Janvier 2014

J'ai bien aimé son explication. Tellement simple qu'on n'y pense pas. J'ai récemment eu l'occasion de parler à un dirigeant qui siège à plusieurs grands conseils d'administration partout au Canada.


Le thème de la diversité est revenu sur le tapis. Il y a consensus sur la diversité. Tout le monde veut faire mieux, m'a assuré le dirigeant qui a préféré parler sous le couvert de l'anonymat. Nous sommes maintenant à une autre étape, m'a-t-il expliqué. Celle du «comment». Comment faire pour avoir dans nos conseils plus de femmes, plus de compétences, des personnes d'origines ethniques variées, des vieux, des jeunes... tout en devant gérer les conflits d'intérêts potentiels.


Ouf ! La commande devient difficile. Cependant, il n'est pas impossible de la remplir.


Selon cet administrateur d'expérience, il faut s'attarder au processus de recrutement et ne pas le prendre à la légère. Pourquoi ? Celui-ci est souvent un peu trop simple. On t'appelle et on te demande si tu connais une personne qui pourrait bien siéger à tel conseil. La nature humaine étant ce qu'elle est, tu vas naturellement chercher dans ton réseau de relations, m'a-t-il expliqué.


Le hic, c'est que nos réseaux ne sont pas assez diversifiés. Ils sont constitués de personnes oeuvrant dans le même secteur que nous.


Quoi faire alors ? Il faut convaincre les conseils de se tourner vers un recruteur, un spécialiste, qui va ratisser large. Il faut prendre le temps de pousser le processus. Certains le font, mais pas tous.


Autre piste : l'administrateur doit élargir son réseau de relations dans de nouvelles industries, dans de nouvelles disciplines. Car on ne changera pas la nature humaine. Le réflexe sera toujours de se tourner vers les gens qu'on connaît. Ainsi, les administrateurs doivent sortir de leur milieu, de leur zone de confort pour étendre leur réseau. Plus ils sortiront de leurs univers, plus ils seront en mesure de recommander des hommes, des femmes, des Américains, des Européens.... C'est logique. C'est simple.


Géraldine Martin
Éditrice adjointe et rédactrice en chef,
Groupe Les Affaires
geraldine.martin@tc.tc

À propos de ce blogue

Géraldine Martin

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Sortir du bois ou entrer dedans ?

Édition du 13 Octobre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Il y a de l'action en forêt. Depuis la mi-septembre, plusieurs titres forestiers sont sous pression.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.