Vite et bien

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Janvier 2014

Vite et bien

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Janvier 2014

J'ai souri la première fois que j'ai téléphoné chez Perlimpinpin. «Pourrais-je parler à l'adjointe de Danielle Déry ?» ai-je demandé. «Nous sommes tous les adjointes de Mme Déry», m'a-t-on gentiment répondu pour m'expliquer que la pdg n'a pas d'adjointe personnelle. J'ai bien aimé la réponse. Elle est à l'image de cette entreprise de 12 employés qui s'est imposée dans l'industrie de la mode enfantine.


«Il faut être hyper efficace, très organisé sur le plan des technologies et avoir le moins de hiérarchie possible», m'a confié Mme Déry. Je lui demandais le secret derrière le succès de son entreprise.


Fondée en 1986, Perlimpinpin conçoit et vend des vêtements et articles pour enfants au Canada, en France, au Royaume-Uni et en Ukraine. La production est sous-traitée au Canada, en Chine et en Inde. Son produit vedette est la gigoteuse, vous savez ce sac de nuit qui permet à bébé de remuer pendant son sommeil tout en restant couvert.


«Ça va très bien, m'assure Mme Déry, mais mon défi est à l'international. Il faut exporter et ce n'est pas toujours facile.» Et si aujourd'hui on lui offrait de l'aide, que demanderait-elle ? «J'aimerais avoir du soutien pour étendre mon réseau de distribution. C'est tellement demandant !»


L'aide à l'international sera l'un des mandats du programme des gazelles que lance le gouvernement québécois. Ce programme vise à accompagner 300 PME pour en faire nos géants de demain. Selon Industrie Canada, il y avait 575 grandes entreprises (de plus de 500 employés) au Québec en décembre 2011. Tenez-vous bien, le chiffre est tombé à 327 en décembre 2012. Une chute de 43 % ! Il y a urgence. Le programme des gazelles suscite beaucoup d'espoir. Il doit être efficace et ne doit pas juste être annoncé comme miraculeux. Comme de la poudre de perlimpinpin.


Géraldine Martin
Éditrice adjointe et rédactrice en chef,
Groupe Les Affaires
geraldine.martin@tc.tc

À propos de ce blogue

Géraldine Martin

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Hockey : ces titres peuvent-ils la mettre dedans ?

Édition du 22 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Les matchs hors concours sont lancés et la saison approche à grands pas. Alors que les pools ...

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.