Comment faire sa place dans l'entreprise familiale

Publié le 26/08/2016 à 12:00

Comment faire sa place dans l'entreprise familiale

Publié le 26/08/2016 à 12:00

Il existe un mythe entourant les entreprises familiales selon lequel il est simple et naturel de faire sa place quand nous sommes membres de la famille. La réalité en est toute autre, d’autant plus que nous sommes à une époque où la génération montante arrive sur le marché du travail alors que la génération précédente n’est pas encore prête à quitter. Comment, alors, en tant que génération montante, pouvons-nous tailler notre place dans l’entreprise familiale, sans toutefois mettre à la porte la génération en place? 


Est-ce ce que je veux?


Faire sa place dans l’entreprise familiale est un long processus qui demande temps et investissement. Bien que le sentiment d’appartenance à l’entreprise familiale est souvent présent et nous attire vers celle-ci, il est important de prendre le temps de se poser quelques questions: Est-ce réellement ce que je souhaite? Est-ce réellement un endroit où je peux m’accomplir? La fougue et l’énergie viennent plus naturellement quand nous suivons la bonne voie. Assurons-nous donc de choisir l’entreprise familiale et non de se laisser choisir par celle-ci. 


Se former


La complexité et la compétitivité des marchés demandent aux entreprises un capital humain de plus en plus instruit et compétent. Ainsi, un nom de famille ne suffit plus aujourd’hui pour se tailler une place au sein de l’entreprise familiale. Il est donc important de se former et de développer ses habiletés. La formation peut se faire dans un contexte académique, mais également au travers d’expériences professionnelles. En plus de nous donner confiance, ces voies nous permettent d’aller chercher un savoir qui nous aide à poser un regard frais sur l’entreprise familiale et d’y amener de nouvelles idées et de nouvelles pratiques. 


Le développement des compétences permet aussi d’établir sa crédibilité vis-à-vis les acteurs gravitant dans l’écosystème de l’entreprise familiale, un élément essentiel pour quiconque désire un jour reprendre les rênes.


Continuer à se développer dans l’entreprise


Une fois dans l’entreprise, la tâche est loin d’être finie. En effet, il importe de bien comprendre le rôle qu’on nous donne, mais aussi de communiquer ses aspirations et sa vision des choses. L’erreur fréquente ici est de tenir pour acquis que les autres savent ce que nous voulons, ce qui souvent faux. Il n’en revient qu’à nous de prendre en charge notre carrière.


En ce sens, la mise en place d’un plan de développement, conjointement avec la génération en place, peut représenter une bonne façon de continuer de grandir tout en évoluant au sein de l’entreprise familiale. Le plan de développement donne lieu à des échanges avec la génération précédente, ce qui favorise, par le fait même, les liens intergénérationnels. Le plan peut également être jumelé à des séances de coaching et de mentorat avec des intervenants internes ou externes à l’entreprise familiale.


Dans cet ordre d’idées, il est essentiel de chercher à augmenter les interactions, les partenariats et le partage de tâches avec la génération dirigeante. En plus d’encourager les relations intergénérationnelles, ces interactions favorisent notre propre développement, nous donnent la chance d’émettre notre opinion et, par le fait-même, de voir potentiellement nos responsabilités augmenter.


Passer à l’action pour faire sa marque


Jusqu’à maintenant, nous avons parlé de réflexion, de formation et de communication, mais à un moment, nous nous devons aussi de passer à l’action. Après tout, c’est à travers les actions que nous posons que nous serons reconnus et que nous apposerons notre marque sur notre entreprise familiale. Nombreux sont les cas où la génération montante a été en mesure de démontrer son plein potentiel en initiant et en prenant en charge de nouveaux projets dans l’entreprise familiale, des projets qui sortaient parfois du cadre habituel de l’entreprise. C’est d’ailleurs ce que l’on nomme l’intrapreneuriat, soit le développement d’un projet entrepreneurial à l’intérieur d’une entité déjà existante. 


Obtenir la légitimité


Bien qu’en tant que génération montante, nous soyons responsables de faire nos preuves, il reste que la génération en place se doit de légitimer la nouvelle génération afin de favoriser son acceptation dans l’entreprise familiale. Les liens qui unissent le dirigeant avec les parties prenantes de l’entreprise sont souvent forts et bâtis sur un tissu de confiance et d’interdépendances. Que ce soit au niveau des employés, des fournisseurs, des clients ou autres, les dirigeants en place doivent faire valoir le potentiel des jeunes. Il est donc important que la génération sénior introduise la nouvelle génération à son réseau de contacts, afin que cette dernière puisse bâtir sur la relation de confiance qui s’est développée au fil des années. 


Enfin, prendre sa place en tant que génération montante dans votre entreprise familiale n’est pas une simple action, mais bien un processus qui demande temps et énergie. Une fois que vous avez pris votre décision, assurez-vous d’être prêt, d’être à la hauteur du défi et passez à l’action!


 

À propos de ce blogue

Aux missions de recherche théorique et appliquée des universités s’ajoute désormais une mission de création de valeur pour la société. Grâce à nos recherches, nos données sur l’entrepreneuriat, grâce aux histoires des entrepreneurs que nous accompagnons, de même qu’aux voyages que nous réalisons chaque année avec nos étudiants dans les endroits les plus réputés pour leur culture entrepreneuriale, nous offrirons, deux fois par mois, un regard critique sur ce qui se fait ici (et ailleurs) en termes d’entrepreneuriat, repreneuriat et gestion des familles en affaires. Dans cette chronique, nous partagerons au grand public notre point de vue sur l’actualité entrepreneuriale québécoise.

Sur le même sujet

Monsieur Trudeau, n'entravez pas le succès de nos entrepreneurs!

Mis à jour le 21/09/2017 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Réussir en affaires est un exploit. Ne compliquez pas la vie des entrepreneurs encore plus.

PODCAST | Pivote, pis ça presse !

20/09/2017 | Matthieu Charest

PODCAST. Les Dérangeants apprivoisent un Dragon, l’entrepreneur Serge Beauchemin, et débattent du «pivotage» d'affaires.