Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Les titres boursiers qui ont retenu l’attention cette semaine

lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne|31 mars 2023

Les titres boursiers qui ont retenu l’attention cette semaine

(Photo: Michael Descharles, Unsplash)

Quels titres boursiers et rapports d’analystes ont retenu l’attention cette semaine? Voici une revue de presse qui regroupe divers textes boursiers.

27 mars

Les nouvelles du marché:

• First Citizens accepte d’acquérir la Silicon Valley Bank en faillite. First Citizens BancShares a annoncé qu’elle allait acquérir les dépôts et les prêts de la Silicon Valley Bank en faillite, mettant ainsi fin à un chapitre de la crise de confiance qui a fait chavirer les marchés financiers mondiaux. 

• Origin accepte l’offre de 10,2 G$ US du consortium de Brookfield. La société australienne Origin Energy a accepté l’offre de 15,35 G$ AU faite l’année dernière par un consortium dirigé par Brookfield, l’un des plus importants rachats d’entreprises financés par des capitaux privés en Australie.

• Tesla en cour pour déterminer l’amende pour discrimination raciale. Un procès s’ouvre lundi devant le tribunal fédéral de San Francisco pour déterminer le montant que Tesla devra verser à un opérateur d’ascenseur noir qui, selon un jury, a été victime de grave harcèlement racial alors qu’il travaillait dans la principale usine d’assemblage du manufacturier de véhicules électriques.

• Amgen à la Cour suprême des États-Unis pour prolonger des brevets. La Cour suprême des États-Unis doit examiner lundi une demande d’Amgen visant à prolonger les brevets de son médicament Repatha contre le cholestérol, dans le cadre d’une action en justice que sa rivale Sanofi a qualifiée de « tentative flagrante » d’évincer ses concurrents du marché.

• Procès de Juul et d’Altria pour la promotion de vapoteuses à des ados. La compagnie de vapoteuses Juul Labs et son ancien principal investisseur, le groupe Altria, fabricant de Marlboro, seront jugés pour la première fois cette semaine aux États-Unis pour nuisance publique en commercialisant ces produits auprès des mineurs.

 

À surveiller:

Dollarama (DOL, 78,72 $): bien qu’il prévoit une croissance des ventes modérée, les bénéfices seront au rendez-vous, croit analyste de Scotia Capital. Les investisseurs ont quelque peu délaissé les actions du détaillant à bas prix qui ont sous-performé l’indice S&P/TSX et sont en baisse de 2% depuis le début de l’année, note George Doumet, analyste chez Scotia Capital.

Canadien National (CNR, 156,11 $): la direction se dit optimiste, mais conserve un ton prudent. À sa Conférence de Montréal que Desjardins tenait récemment, l’analyste Benoit Poirier a eu l’occasion de s’entretenir avec Ghislain Houle, directeur financier, et Paul Butcher, vice-président, Relations avec les investisseurs du Canadien National.

Dentalcorp Holdings (DNTL, 8,68 $): des perspectives qui reposent sur des facteurs fondamentaux solides. Bien que la révision stratégique en cours du plus grand réseau de dentistes au Canada sera un facteur déterminant à court terme de l’évolution du prix de l’action, force est d’admettre que les résultats du 4e trimestre 2022 et les prévisions pour le 1er trimestre 2023 montrent des facteurs fondamentaux sous-jacents très solides, note Stephen MacLeod, analyste chez BMO Marchés des capitaux.

 

Pour consulter les titres du 28 mars, cliquez sur suivant.

28 mars

Les nouvelles du marché:

• Budget fédéral : plus de technologies vertes pour concurrencer les États-Unis. La ministre canadienne des Finances, Chrystia Freeland, présentera mardi un budget fédéral qui mettra l’accent sur l’augmentation des investissements dans les technologies propres et inclura des investissements dans les soins de santé et l’aide aux ménages à faible revenu.

• Secteur bancaire : les autorités réglementaires devant le Congrès américain. Les questions des élus américains devraient mettre sur la défensive les principaux responsables de la réglementation du secteur bancaire américain, lorsqu’ils témoigneront aujourd’hui devant le Congrès au sujet des faillites inattendues des banques régionales Silicon Valley Bank et Signature Bank mardi. 

• L’équipe de Brookfield fait fi des obstacles et allonge 10 G$ US pour Origin. Brookfield et son partenaire EIG ont décidé de poursuivre leur projet de rachat de l’entreprise australienne Origin Energy pour un montant de 10,2 G$ US, malgré l’escalade des embûches réglementaires et gouvernementales, selon la direction du groupe.

• Lundin acquiert 51 % de la mine chilienne de Caserones pour 950 M$ US. Lundin Mining a annoncé lundi qu’elle achètera une participation majoritaire dans la mine de cuivre Caserones au Chili pour environ 950 M$ US afin d’accroître son exposition au métal rouge, crucial pour la transition vers l’énergie verte.

• Lyft choisit un nouveau PDG, alors que la concurrence devient féroce. Lyft a annoncé lundi que les fondateurs Logan Green et John Zimmer quitteraient leurs fonctions respectives de directeur général et de président et que David Risher, membre du conseil d’administration, prendrait la tête de l’entreprise de transport de personnes, qui lutte pour conserver ses parts de marché face à sa grande rivale Uber.

 

À surveiller: 

BCE (BCE, 60,70$): le premier trimestre reflétera les deux faces de l’inflation. Les prévisions d’Adam Shine de la Financière Banque Nationale pour le premier trimestre de BCE, qui sera dévoilé le 4 mai, sont assez conformes au consensus. Le principal fournisseur de télécommunications au pays aura bénéficié de vents favorables dont l’immigration, la hausse de certains tarifs et une petite accalmie de la concurrence.

TFI International (TFII, 156,34$): le potentiel reste intact, malgré le ralentissement actuel. Lors d’une conférence sur l’industrie du transport organisée par Desjardins Marché des capitaux, le chef de la direction financière du camionneur, David Saperstein, a indiqué que le premier trimestre s’annonce plus difficile en termes de volume de transport, corroborant les perspectives de plusieurs acteurs de l’industrie.

Jamieson Wellness (JWEL, 32,03$): des revers temporaires procurent un bon point d’entrée. Tania Armstrong-Whitworth, de Canaccord Genuity, estime que le fabricant de vitamines et de suppléments a bien expliqué aux investisseurs réunis à Montréal que de récents revers s’avéreront temporaires et ne changent pas ses perspectives de croissance à moyen terme.

 

Pour consulter les titres du 29 mars, cliquez sur suivant.

29 mars

Les nouvelles du marché:

• Ermotti revient chez UBS pour piloter le rachat de Credit Suisse. Le groupe UBS a réembauché Sergio Ermotti en tant que PDG pour piloter le rachat massif de sa rivale Credit Suisse, une décision surprenante visant à tirer parti de l’expérience du banquier suisse dans la reconstruction de la banque après la crise financière mondiale.

• Dollarama dépasse les attentes grâce à la demande pour des prix abordables. Dollarama a dépassé les attentes quant à ses revenus trimestriels grâce à une forte demande pour des produits quotidiens abordables et les produits saisonniers tels que les articles de décoration d’intérieur pendant les fêtes de fin d’année.

• Android : victoire partielle pour Google dans un procès antitrust en Inde. Un tribunal indien a partiellement donné raison à Google, propriété d’Alphabet, en annulant quatre de dix directives antitrust dans une affaire liée à la position dominante de son système d’exploitation Android sur le marché.

• Lululemon optimiste pour 2023, forte demande et réduction des stocks. Lululemon Athletica a dévoilé mardi un bénéfice et des revenus annuels supérieurs aux prévisions des Wall Street, alors que le fabricant de vêtements sportifs quotidiens a profité d’une demande soutenue et d’une réduction de ses inventaires, ce qui a entraîné une hausse de ses actions après la clôture des marchés.

• Micron prévoit une baisse de revenus, mais l’IA stimulerait les ventes en 2025. Micron a prévu que son chiffre d’affaires du troisième trimestre chuterait de près de 60% par rapport à l’année précédente, mais cette forte baisse est conforme aux attentes de Wall Street et les dirigeants de l’entreprise ont dépeint des perspectives optimistes pour 2025, alors que l’intelligence artificielle devrait stimuler les ventes.

 

À surveiller:

CAE (CAE, 28,92 $): elle profitera des nombreux achats de nouveaux avions par l’Inde. Dans le cadre de sa Conférence de Montréal, Desjardins recevait récemment Andrew Arnovitz, vice-président senior, Relations avec les investisseurs et Gestion de risque de CAE. Les propos positifs du dirigeant quant à la reprise de la division Civil de l’entreprise ont certainement plu à l’analyste Benoit Poirier.

TransAlta Corporation (TA, 11,00 $): elle annonce un plan de rachat automatique de ses actions. Les rachats d’actions font maintenant partie du paysage quand vient le temps d’évaluer les perspectives concernant le cours du titre d’une entreprise. De ce côté, TransAlta vient d’annoncer une initiative intéressante, soit la mise en place d’un plan de rachat automatique en connexion avec son programme de rachat public dans le cours normal de ses activités.

Copper Mountain Mining (CMMC, 2,10 $): elle tourne la page sur 2022, mais 2023 sera-t-elle mieux ? Malgré la divulgation de résultats trimestriels en deçà des attentes, le cours de l’action du producteur de cuivre de la Colombie-Britannique a plutôt bien réagi lundi et mardi, gagnant près de 15%. Et cela même si les premières perspectives émises par les dirigeants pour l’année en cours n’avaient rien de particulièrement enthousiasmant.

Pour consulter les titres du 30 mars, cliquez sur suivant.

30 mars

Titres en action:

Taiga (TAIG, 1,71$) abaisse ses objectifs de production pour 2023. Moteurs Taiga réduit significativement ses objectifs de production de motoneiges et de motomarines électriques pour 2023 en raison des perturbations de la chaîne d’approvisionnement.

 

À surveiller:

Québecor (QBR.B, 31,59$): de quoi aura l’air la plateforme nationale sans fil ? En attendant l’approbation d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada pour l’acquisition de Freedom Mobile, la CIBC regarde comment Québecor pourrait lancer une plateforme nationale sans fil.

Tesla (TSLA, 197,79$ US): les livraisons devraient être bonnes. Avec les yeux de tout le marché fixés sur la capacité de Tesla à livrer des véhicules dans un contexte macroéconomique vacillant, Wedbush s’attend à ce que les chiffres de livraison pour le premier trimestre soient bons.

Dollarama (DOL, 78,50$): solide quatrième trimestre. Dollarama a présenté de solides résultats pour son quatrième trimestre 2023, en ligne avec les attentes du marché.

Pour consulter les titres du 31 mars, cliquez sur suivant.

31 mars

Les nouvelles du marché:

• Ottawa approuverait aujourd’hui l’acquisition de Shaw par Rogers. Le Canada s’apprêterait à approuver le transfert de licences de téléphonie mobile qui réglera définitivement l’acquisition par Rogers Communications de Shaw Communications pour 20 G$ CA, selon le Globe and Mail.

• Elon Musk veut se rendre en Chine et rencontrer le premier ministre. Le directeur général de Tesla, Elon Musk, prévoit se rendre en Chine dès le mois d’avril et souhaite rencontrer le premier ministre chinois Li Qiang, selon ce qu’ont déclaré à Reuters deux personnes bien au fait de la planification du voyage. 

• Enbridge et Yara construiront une usine d’ammoniac bleu au Texas. Enbridge et la norvégienne Yara prévoient investir jusqu’à 2,9 G$ US dans la construction au Texas d’une usine de production d’ammoniac à faible empreinte carbone.

• Valero l’accord de Washington pour importer du pétrole vénézuélien. Valero Energy, deuxième plus grand raffineur américain, cherche à obtenir de Washington l’autorisation d’importer du pétrole brut vénézuélien, selon quatre personnes bien au fait du dossier, dans l’espoir de voir se répéter l’autorisation accordée à Chevron en novembre, après une interdiction de quatre ans. 

• Rio Tinto et First Quantum créent une coentreprise pour La Granja. Rio Tinto et First Quantum vont former une coentreprise pour développer le projet de cuivre La Granja au Pérou, selon le groupe minier anglo-australien.

 

À surveiller:

Chorus Aviation (CHR, 3,13 $) : un nouveau plan de vol bien tracé. Le propriétaire du transporteur régional Jazz Aviation tenait sa première journée des investisseurs pour expliquer son nouveau plan de vol. La direction de Chorus s’attend de pouvoir récolter entre 500 et 650 millions de dollars d’ici la fin du deuxième trimestre de 2023 afin d’acheter de nouveaux appareils en 2024-25.

Constellation Software (CSU, 2518,99$): l’acquéreur en série décroche une première cible de 3000$. Les résultats du quatrième trimestre du consolidateur mondial de fournisseurs de logiciels spécialisés ont plu à plusieurs égards à Paul Treiber si bien que l’analyste de RBC Marchés des capitaux porte son cours-cible de 2600 à 3000$, une marque historique pour l’entreprise ontarienne.

Groupe s’alimentation MTY (MTY, 60,78$) : FNB anticipe un trimestre robuste grâce aux acquisitions. L’entreprise de restauration Groupe d’alimentation MTY, qui possède entre autres les bannières Bâton Rouge, Ben & Florentine, Casa Grecque, Tiki-Ming et Valentine, dévoilera ses résultats ginanciers du premier trimestre de son exercice 2023 le 12 avril.