Havas ouvre un laboratoire d'intelligence artificielle à Montréal

Publié le 24/05/2018 à 10:29

Havas ouvre un laboratoire d'intelligence artificielle à Montréal

Publié le 24/05/2018 à 10:29

Par Denis Lalonde

Le groupe de communication français Havas crée un centre d'innovation en intelligence artificielle appliquée à l'expérience client à Montréal.


L'initiative résultera en la création de 60 emplois d'ici la fin de 2020 en intelligence artificielle, en science des données et en programmation d'expérience client. Un studio de réalité augmentée s'ajoutera à l'offre.


Le centre d'innovation doit permettre à Havas de «développer de l'expertise en matière de nouvelles technologies et de solutions disruptives, afin d'accroître autant la valeur d'affaire de Havas que de ses clients».


La société espère ainsi servir ses clients canadiens, américains et européens de manière plus efficace.


Havas Montréal compte déjà un bureau de quelque 80 employés de communication qui offrent aux clients locaux et internationaux des services de création, de design, de stratégie, de production et d'expertise média. 


Les principaux clients de Havas Montréal sont Couche-Tard, Banque Nationale, Air France-KLM, Richter et Décathlon.


La mise en œuvre du Centre d'innovation se fera sous la supervision de Jan-Nicolas Vanderveken, président-directeur général de Havas Montréal, et de Pierre-Benoît Lemieux, vice-président, expérience client. Le Centre d'innovation sera situé dans les locaux de Havas au centre-ville de Montréal. 


L'entreprise a travaillé de concert avec Montréal International pour implanter son centre d'innovation à Montréal.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

23/06/2018 | François Normand

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...