Un petit empire horticole au cœur de l'Outaouais

Publié le 14/09/2017 à 13:56

Un petit empire horticole au cœur de l'Outaouais

Publié le 14/09/2017 à 13:56

Nancy Fontaine et Martin Rossignol, copropriétaires de Rossignol. (Crédit photo: Benoîte Labrosse)

PME DE LA SEMAINE. Rossignol pratique ce que ses propriétaires appellent «l’horticulture dynamique», qui se traduit entre autres par un projet annuel d’agrandissement depuis 16 ans.


Le nouveau millénaire a donné un second souffle à Paysages Rossignol, petite entreprise d’aménagement paysager fondée à Gatineau en 1990 par Martin Rossignol et sa conjointe Nancy Fontaine.


«En 2001, j’ai choisi de retourner dans mon village, Saint-André-Avellin, et d’acheter la terre de mes parents pour produire du gazon et des arbres sous le nom de Rossignol des Prés, raconte-t-il. Pendant quelques années, les deux entités ont fonctionné séparément, puis nous les avons regroupés en une seule, Rossignol, qui fait à la fois de l’aménagement paysager résidentiel et commercial, de la production et de la vente au détail.»


Leur déménagement a aussi marqué le début d’une série – à ce jour ininterrompue – de projets d’agrandissement annuels. «Acheter des terres, drainer des champs, agrandir les serres et le centre jardin… Nous sommes toujours stimulés par quelque chose, énumère Mme Fontaine. Comme les bons résultats sont là, nous continuons de grandir.» L’entreprise compte aujourd’hui 60 employés, dont une quinzaine de travailleurs agricoles étrangers pour qui ils ont acquis une demeure en face de leur siège social.


En 16 ans, la superficie du centre jardin – opéré sous la bannière Passion Jardin – est passée de 365 à plus de 12 000 mètres (1 200 à 40 000 pieds) de plantes et d’accessoires présentés avec soin. «Nous voulons offrir une ambiance et une expérience différentes de celles des grandes surfaces, donc nous étalons nos produits de manière particulière, et nous nous assurons que nos conseillères développent une relation de proximité avec les clients: elles sont formées pour les accompagner du choix des annuelles jusqu’au service à l’auto», détaille-t-elle.


L’attention portée à l’expérience client leur vaut depuis quatre ans la 1re place «Qualité du service à la clientèle - Jardimaître» au sein de la Coopérative horticole Groupex, qui regroupe plus de 100 entreprises au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick.


Ils y sont d’ailleurs très impliqués, particulièrement Mme Fontaine, qui siège au conseil d’administration. Quant à M. Rossignol, il est le nouveau président de l’Association des producteurs de gazon du Québec. Ce n’est donc pas surprenant qu’ils aient remporté le prix Entreprise Passion Jardins de l’année 2016. «Nous sommes des gens intenses: on est partout et on aime ça!»


Un état d’esprit qui déteint sur leur approche marketing, qui consiste à attirer les clients urbains vers leur village, entre autres en déroulant littéralement le tapis vert (gazon) aux gagnants d’un concours. «Une fois qu’ils nous ont découverts, ils reviennent!» À ceux qui voudraient les voir retourner à Gatineau, ils répondent qu’ils ont été fortement tentés, mais que les règlements de zonage très restrictifs les ont découragés.


Sans compter que Rossignol exploite aujourd’hui 850 acres de terres où poussent du gazon et 25 000 à 30 000 arbres d’essences variées, dont plusieurs sont utilisés dans leurs aménagements paysagers. «Notre territoire décrit un cercle de 150 km autour de Saint-André-Avellin, illustre M. Rossignol. Mais pour les aménagements commerciaux – bords de route, nouveaux développements et bâtiments – nous allons partout. Les contacteurs se foutent d’où tu viens, tant que tu as le prix le plus bas !» EBC Construction, Pomerleau, Lafarge et Brigil Construction comptent parmi leurs clients.


L’aménagement commercial représente aujourd’hui plus du tiers des activités de la PME, ce qui compense pour le ralentissement de sa division résidentielle.


«Nous n’avons plus des croissances de 20% à 25% par année comme auparavant, note M. Rossignol. C’est davantage 5 ou 7%.» Les résultats de 2017 inquiètent d’ailleurs un peu le couple, car leurs ventes ont été affectées les inondations et le temps maussade. «J’ai confiance pour la suite, nuance Nancy Fontaine. Quand la météo n’est pas caniculaire, c’est habituellement bon pour le jardinage, car les gens sont moins dans les piscines et plus dans leurs platebandes!»


Rossignol en bref


Nombre d’employés: 60


Année de création: 1990


Emplacement du siège social : Saint-André-Avellin (Outaouais)


Provinces desservies: Québec et Ontario


Chiffre d’affaires annuel: Confidentiel


Objectif de l’année: Augmenter son chiffre d’affaires, ou au moins atteindre celui de l’an dernier, malgré la météo peu clémente et le ralentissement dans le secteur la construction. Et surtout, garder le moral!  

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Agropur veut économiser 50 millions$ cette année

13/02/2019 | AFP

Elle évalue l’incidence des changements apportés au Guide alimentaire canadien.

Microsoft veut développer l'intelligence artificielle en agriculture

17/01/2019 | AFP

À l’aide d’outils connectés les agriculteurs peuvent déjà réduire l'utilisation des pesticides.

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.