Forte croissance du nombre de travailleurs à Montréal et dans la couronne, selon l'ISQ

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Janvier 2019

Forte croissance du nombre de travailleurs à Montréal et dans la couronne, selon l'ISQ

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Janvier 2019

Par Marie-Pier Frappier

La plus forte croissance du nombre de travailleurs s’observent dans les MRC de la couronne de Montréal

La publication sur l'évolution du marché du travail dans les municipalités régionales de comté (MRC) de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ) montre qu'en 2017, dans l'ensemble du Québec, le nombre de travailleurs a continué d'augmenter.


Parmi les 104 MRC du Québec, un peu plus de la moitié affichent des hausses du nombre de travailleurs de 25 à 64 ans dans l'année.


Les progressions les plus importantes s'observent dans les MRC à forte croissance démographique de la couronne de Montréal. Parmi celles-ci, Mirabel (4,8 %), Montcalm (2,7 %) et La Rivière-du-Nord (2,3 %) ressortent avec une croissance supérieure à 2 %.


À Montréal, le nombre de travailleurs a augmenté de 1,9 % en 2017, ce qui est presque deux fois le taux de croissance pour l'ensemble du Québec (1,0 %). Cependant, dans 47 MRC, le nombre de travailleurs de 25 à 64 ans se replie en 2017.


Des baisses sont notamment observées dans plusieurs MRC des régions administratives confrontées à un vieillissement accéléré de la population, telles que la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le Bas-Saint-Laurent et la Mauricie. Cette situation touche également des MRC du nord de l'Outaouais, comme La Vallée-de-la-Gatineau et Pontiac.


Dans cette dernière, la décroissance du nombre de travailleurs atteint - 3,3 %, la deuxième plus rapide de toutes les MRC du Québec, après Minganie (- 3,6 %).


Parmi les MRC éloignées des grands centres, quatre se distinguent : Abitibi, Rouyn-Noranda, Le Fjord-du-Saguenay et la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine. Cette dernière se démarque non seulement par la croissance du nombre de ses travailleurs (+ 2,4 %), mais aussi par celle du revenu d'emploi médian, qui a augmenté de 10,0 % en 2017.


 

À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Le taux de chômage au Québec s’établit à 5,5 % en 2018

Mis à jour le 04/01/2019 | La Presse Canadienne

Au Canada, il a baissé de 0,2 point de pourcentage cette année pour atteindre 5,6%.

La CAQ prépare un plan d'action pour résorber la pénurie de main d'oeuvre

«On a un portrait de plus en plus clair, région par région, compagnie par compagnie.»

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

18/01/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres boursiers qui ont le plus marqué la semaine? Du nombre: du pétrole, du yoga et du... cannabis.

Une perspective à long terme remet les pendules à l'heure

18/01/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Malgré nos impressions, la volatilité en 2018 était un peu sous la moyenne des 20 dernières années.

Les tarifs: bref historique et perspective actuelle

BLOGUE INVITÉ. La guerre des tarifs entre la Chine et les États-Unis fait bien peur, mais ce n'est rien de nouveau!