Autorégulez-vous grâce au biofeedback

Publié le 24/10/2009 à 00:00

Autorégulez-vous grâce au biofeedback

Publié le 24/10/2009 à 00:00

Par Dominique Froment

Au Québec, on commence à peine à découvrir les vertus du biofeedback dans le traitement du déficit de l'attention chez les enfants. Et quelques cadres d'entreprise commencent à l'expérimenter pour gérer leur stress et devenir plus performants. De plus en plus d'athlètes, dont le golfeur Tiger Woods, utilisent cette technique pour améliorer leurs performances.


" Ce n'est pas cher pour ce que ça rapporte ", dit Richard Séguin, directeur de l'usine de chocolat Barry Callebaut, qui a été formé au biofeedback avec quatre autres cadres de cette société de Saint-Hyacinthe. Un seul du groupe n'a pas obtenu de résultats satisfaisants. Les autres se disent maintenant plus performants et moins fatigués. Tant et si bien que 12 autres gestionnaires suivront la formation bientôt.


" Il est tout à fait étonnant de réaliser à quel point on peut contrôler ses réactions physiologiques grâce à un petit exercice de respiration de cinq minutes deux ou trois fois par jour, ajoute M. Séguin. On se sent mieux, et pas seulement au travail. "


Carol Carle, directeur des ressources humaines de Gaz Métro, a lui aussi suivi une formation au biofeedback et est convaincu de l'efficacité de la méthode. " Je vais recommander à mes supérieurs de rendre cette formation accessible à tous nos cadres. "


Le biofeedback existe depuis une quarantaine d'années. Les études scientifiques qui démontrent son efficacité sont légion. Dans son livre Guérir, le psychiatre et neuroscientifique français David Servan-Schreiber en vante les mérites.


Au Québec, Matte Groupe conseil est l'un des rares cabinets-conseils à offrir ce service aux cadres d'entreprise. Le psychologue Richard M. Matte, associé directeur, a fait son mémoire de maîtrise sur le biofeedback. Il y a environ deux ans, il s'est remis à cette technique après avoir suivi un stage de trois mois avec Ray Pavlov. Ce dernier est l'un des descendants du scientifique Ivan Pavlov, célèbre pour son expérience sur la fonction gastrique des chiens (le réflexe de Pavlov).


Comment fonctionne le biofeedback


Pour comprendre le biofeedback, il faut savoir que l'organisme humain émet quatre types d'ondes : delta (sommeil), thêta (dans la lune), alpha (détente profonde) et bêta (concentration).Chaque situation requiert une réponse adaptée, mais ce n'est pas toujours ce qui se produit. " Un individu entraîné peut produire le type d'ondes qu'il veut au moment approprié ", explique M. Matte.


Jules Gauthier, médecin généraliste spécialisé en gestion du stress et acupuncteur, utilise le biofeedback depuis six ans pour aider ses clients, en partie des cadres adressés par M. Matte, qui souffrent de stress, d'anxiété ou de dépression, à reprendre le contrôle de leur vie. " Beaucoup de gestionnaires sont tellement habitués d'être stressés qu'ils ne s'en rendent plus compte ", explique le Dr Gauthier, de Longueuil.


Le médecin leur apprend à identifier les motifs de stress et à se mettre en état de bien réagir à un stress attendu. Il leur apprend aussi à respirer pour améliorer leur variabilité cardiaque, car une faible variabilité du coeur est un signe de stress. Dans une même minute, le coeur peut battre, par exemple, au rythme de 70 battements par minute et monter jusqu'à 120 battements.


Selon le Dr Jules Gauthier, il n'y a pas d'explication scientifique au fait que tant de gens respirent mal. " Mais on sait qu'en état de stress, les gens ont tendance à respirer de façon plus superficielle avec la cage thoracique plutôt qu'avec le ventre. Et c'est beaucoup plus répandu chez les femmes. "


Johanne Lévesque, neuropsychologue à Laval, a fait ses études postdoctorales en biofeedback parce que son fils, aujourd'hui âgé de 17 ans, souffrait d'un déficit d'attention et d'hyperactivité. Aujourd'hui, sa clientèle est majoritairement constituée d'enfants ayant le même problème ou des troubles anxieux, d'apprentissage, etc.


Elle travaille aussi avec une joueuse de tennis et une golfeuse qu'elle ne peut identifier. " Le but de l'entraînement au biofeedback de ces athlètes est de leur faire oublier le coup précédent. C'est la même chose pour un cadre qui doit apprendre à '' décrocher '' ", explique Mme Lévesque.


Avec un gardien de but de hockey, par exemple, l'objectif serait de lui apprendre à se concentrer quand le jeu se déroule dans sa zone, à relâcher quelque peu l'attention quand le jeu se déplace à l'autre bout de la patinoire et à se reconcentrer rapidement quand le jeu revient dans sa zone. " Parce que s'il reste très concentré pendant 60 minutes, il s'épuisera mentalement ", mentionne Mme Lévesque.


Établir son profil psychophysiologique


Le cadre qui se présente chez Matte s'installe dans un fauteuil devant un écran. On lui colle des capteurs aux doigts puis on lui fait faire différents exercices mentaux, comme du calcul, pour augmenter son stress. (Le plus important fournisseur au monde de cette technologie, Thought Technology, est montréalais.)


On obtient ainsi le profil psychophysiologique de l'individu; on peut voir ce qui le stresse. " Le problème le plus répandu chez les cadres est qu'ils émettent trop d'ondes bêta hautes, ce qui les rend incapables de décrocher mentalement, explique M. Matte. Le programme qu'on leur donne consiste à leur apprendre à émettre plus d'ondes alpha afin de favoriser, par la respiration, la variabilité cardiaque. Plus cette variabilité est grande, meilleures sont les performances. "


Le traitement dure de deux à six mois, à raison de 1 000 $ par mois.


dominique.froment@transcontinental.ca


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

À la une

Top 10 des PDG les mieux payés du Québec

23/06/2017 | Charles Desgroseilliers

La rémunération des dirigeants de Bombardier a bien fait jaser. Mais qui sont les autres PDG les mieux payés du Québec?

La nouvelle concurrence chinoise fera très mal

24/06/2017 | François Normand

ANALYSE - La Chine veut produire les meilleurs produits manufacturiers au monde dans 10 secteurs d'ici 2049.

Vidéo: la diversification, le meilleur ami de l'investisseur

24/06/2017 | Denis Lalonde

La saine diversification d'un portefeuille de titres boursiers et obligataires permet d'éviter des erreurs coûteuses.