C2 fait des étincelles à l'étranger

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Décembre 2014

C2 fait des étincelles à l'étranger

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Décembre 2014

slide-image

Un accueil original

À l'entrée d'un C2 Spark, un carton d'invitation spécial attend chaque participant. L'idée est simple : montrer qu'on peut être à la fois original et efficace.

Crédit : Frédéric Barrette – C2

Un accueil original
slide-image

Des conférenciers d'envergure internationale

De mini-conférences sont tenues par des personnalités du monde des affaires. Ici, Carlo Purassanta, le PDG de Microsoft Italie, en compagnie de Nadia Lakhdari, vice-présidente, contenu et programmation, de C2.

Crédit : Frédéric Barrette – C2

Des conférenciers d'envergure internationale
slide-image

De nombreux ateliers

La majorité des activités correspondent à des ateliers. L'accent est systématiquement mis sur le travail en équipe.

Crédit : Frédéric Barrette – C2

De nombreux ateliers
slide-image

Une thématique fondamentale

Les participants doivent  réfléchir ensemble sur une thématique fondamentale pour le milieu des affaires : la notion de changement, par exemple.

Crédit : Frédéric Barrette – C2

Une thématique fondamentale
slide-image

Avec des acrobates du Cirque du Soleil

Durant les périodes de pause, des acrobates du Cirque du Soleil réalisent des performances ébouriffantes avec le mobilier sur place.

Crédit : Alessio Jacona – C2

Avec des acrobates du Cirque du Soleil
slide-image

Un lunch commun

Les participants au C2 Spark disposent eux-mêmes le mobilier à leur guise pour luncher tous ensemble. C'est l'occasion de combiner collaboration et créativité.

Crédit : Frédéric Barrette – C2

Un lunch commun
slide-image

Loin de sa zone de confort

« Nous voulons que les participants vivent une expérience unique, exceptionnelle. Qu'ils s'aventurent hors de leur zone de confort et deviennent les acteurs de l'événement », dit Nadia Lakhdari, vice-présidente, contenu et programmation, de C2.

Crédit : Frédéric Barrette – C2

Loin de sa zone de confort
slide-image

Un laboratoire d'innovations

Chaque C2 Spark sert de laboratoire pour des innovations qui seront ultimement apportées à l'événement C2 Montréal.

Crédit : Frédéric Barrette – C2

Un laboratoire d'innovations
Par Olivier Schmouker

Déjà à Zurich et à Milan. Bientôt à Rotterdam et à Copenhague. C2, l’organisation qui chapeaute l’événement C2MTL qui réunit chaque année quelque 4 000 participants sur les thèmes de la créativité et du commerce, introduit en Europe un tout nouveau concept de rencontre collaborative. Un concept qui porte le nom de C2 Spark. « Chacun de ces microévénements est l’étincelle qui mène au feu d’artifice final de Montréal », dit Nadia Lakhdari, vice-présidente, contenu et programmation, de C2.


Le principe d’un C2 Spark est simple. On invite 100 personnes triées sur le volet. On les réunit dans un entrepôt bizarrement décoré, histoire de favoriser la créativité. Et là, on leur propose de réfléchir tous ensemble à une thématique fondamentale pour le milieu des affaires : à Zurich, par exemple, il s’agissait de plancher sur la notion de changement, et donc sur ses défis et ses possibilités.


Dans l’optique de faire pétiller les idées des uns et des autres, des conférenciers d’envergure internationale sont mis à contribution. Comme Mac McDonald, président de l’agence de publicité Sid Lee Amsterdam, à propos de la gestion de la créativité, ou encore de Szilard Szurdok, pdg de la firme technologique suisse PXL, à propos de l’innovation en affaires. De surcroît, des acrobates du Cirque du Soleil réalisent différentes performances époustouflantes durant les périodes de pause, en ne se servant que du matériel qui se trouve déjà dans la salle.


« Nous voulons que les participants vivent une expérience unique, exceptionnelle. Qu’ils s’aventurent hors de leur zone de confort et deviennent les acteurs de l’événement : là, ce sont eux les héros autour desquels tout tourne, contrairement aux événements traditionnels où tout tourne autour des conférenciers », explique Mme Lakhdari.


Résultats à présent ? « Ils dépassent nos attentes. Et de loin. Les participants sont littéralement enthousiasmés », dit Richard St-Pierre, président de C2. Et Mme Lakhdari d’ajouter : « Ils en sortent carrément transformés. Un exemple incroyable : une vice-présidente d’une grande firme européenne a démissionné du jour au lendemain, après avoir réalisé grâce au C2 Spark qu’elle n’était pas à la bonne place pour s’épanouir dans sa vie professionnelle ! Elle nous a remerciés de lui avoir ouvert les yeux… »


À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Connaissez-vous le bioleadership?

25/05/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. À C2 Montréal, j'ai appris qu'en s'inspirant des merveilles de la nature, on pouvait gagner en efficacité.

Comment faire subtilement évoluer les mentalités?

24/05/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Grâce à une approche originale que j'ai découverte à C2 Montréal...

À la une

L’importance de protéger une maison vacante lors d'une succession

BLOGUE INVITÉ. Voici l'histoire d'une succession qui perd beaucoup d'argent à cause d'une négligence.

10 choses à savoir vendredi

Désertées, ces prisons deviennent des hôtels, bannir le plastique, ça tue, 23 000$ pour marier un hologramme!