5 pistes pour un Montréal plus créatif

Publié le 24/10/2012 à 16:37, mis à jour le 24/10/2012 à 16:47

5 pistes pour un Montréal plus créatif

Publié le 24/10/2012 à 16:37, mis à jour le 24/10/2012 à 16:47

Par Stéphane Rolland

Photo: LesAffaires.com

Trois entrepreneurs créatifs ont débattu dans le cadre d’un débat-conférence sur Montréal et la créativité organisé par le Conseil des relations internationales de Montréal (Corim) et animé par notre chroniqueur et blogueur René Vézina.


Jean-François Bouchard (président de l’agence de publicité Sid Lee), Éric Fournier (associé de metteur en scène Moment Factory) et Jean-Sébastien Cournoyer (cofondateur du fonds de capital de risque Real Ventures) ont débattu de la créativité à Montréal.


Promouvoir Montréal


L’accès aux capitaux et aux talents est important, mais Montréal gagnerait à se mettre en valeur. « Les gouvernements et les villes n’ont pas d’expertise de mise de marché, a commenté Jean-François Bouchard. Il y a une guerre de perception. Si les marques des sociétés ont une importante valeur, la réputation des sociétés au sens social du terme est aussi importante. »


Taxer les sociétés pour aider les PME


« Je me permets un petit commentaire, confie Jean-Sébastien Cournoyer, en marge de la conférence. Les grandes sociétés ont encore des crédits d’impôt, ça n’a aucun sens. Cela devrait être redistribué aux petites entreprises. Le système fiscal devrait aussi être réformé en vue que ce soit les meilleurs projets qui obtiennent de l’aide, plutôt que tous les projets. »

À suivre dans cette section

Dans la jungle du réseautage
Édition du 25 Octobre 2014 | Les Affaires

Sur le même sujet

Les trois lois fondamentales de la créativité

22/10/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Des lois établies, après mûres réflexions, par le prodige qu'était Isaac Asimov.

Comment fonctionne Google? Eric Schmidt vous l'explique

21/10/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Un voile de mystère enveloppe Google. Levons-le ensemble, en douceur, avec l'aide de son président du conseil.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.