Le capital de risque au Québec: l'essor des fonds ultra-spécialisés


Édition du 22 Septembre 2018

En 2018, la plupart des industries ont compris le rôle plus transformateur que perturbateur des start-up technologiques. Si bien que les investisseurs ont leur jeu libre de créer des fonds spécialisés dans le domaine de leur choix. Le secteur financier semble aux avant-postes ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À quoi tient le succès d'un capital risqueur?

07/09/2018 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. La chance et la réputation. Certainement pas le talent, ni le flair, selon une étude de Harvard, IESE et Yale

Les capital-risqueurs autochtones sont de plus en plus actifs

23/08/2018 | François Normand

Investissement Premières Nations du Québec, fondé en 2001 par cinq partenaires, ressemble à Investissement Québec.

À la une

Bourse: Grincheux gâche le décompte de Noël

BLOGUE. Les pros n'ont pas l'humeur à la fête après six semaines de spasmes qui ont évaporé les gains de l'année.

Oubliez la transition, il faut une révolution verte

08/12/2018 | François Normand

ANALYSE - La transition vers une économie verte est trop lente. Un changement de cap majeur s'impose. Voici pourquoi.

Surprise, les taux d’intérêt baissent!

07/12/2018 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ.Les marchés ont le don de surprendre de façons répétitives et inattendues.