Le rendement des entreprises familiales surpasse celui du S&P/TSX

Publié le 10/09/2018 à 15:29

Le rendement des entreprises familiales surpasse celui du S&P/TSX

Publié le 10/09/2018 à 15:29

Par La Presse Canadienne

[Photo: 123rf]

Le rendement des 43 principales entreprises canadiennes sous contrôle familial a dépassé celui de l’indice composé S&P/TSX, révèle une étude de la Banque Nationale.


L’analyse de la banque, qui portait sur des sociétés comme Bombardier, les Compagnies Loblaw, Rogers Communications et Shopify, indique que les entreprises sous contrôle familial ont atteint un taux de rendement absolu de 206 % au cours des 13 dernières années.


Ce taux est supérieur au rendement total composé de 133 % de l’indice S&P/TSX pour la même période, comprise entre juin 2005 et juin 2018.


L’étude montre également que le rendement des entreprises familiales a été d’environ 9,0 % sur une base annualisée, contre 6,7 % pour l’indice de rendement total composé S&P/TSX.


Les conclusions de la banque reposent sur une analyse des sociétés dans lesquelles la famille fondatrice contrôle au moins 10,0 % des droits de vote ou une personne ou des entités reliées, ou les deux ensemble, contrôlent au moins 33,3 % de ces droits.


 

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Des obstacles à court terme pour les actions?

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

Il n'est pas trop tard pour miser sur l'éclatement de DowDupont

Le colosse chimique DowDupont sur le point de se diviser en trois pour créer de la valeur.

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: