La Fondation de Luck Mervil met de l'ordre dans ses comptes

Publié le 26/03/2011 à 00:00, mis à jour le 26/03/2011 à 10:52

La Fondation de Luck Mervil met de l'ordre dans ses comptes

Publié le 26/03/2011 à 00:00, mis à jour le 26/03/2011 à 10:52

Par Hugo Joncas

[Photo : Gilles Delisle]

C'est la pagaille dans les comptes de la Fondation Vilaj Vilaj. Après avoir amassé quelque 50 000 $ lors de trois événements avec l'Orchestre symphonique de Montréal, fin 2010, l'organisation du chanteur Luck Mervil ne peut dire de quelle somme elle dispose... si elle n'est pas à sec.


Faute d'un compte au nom de la Fondation, l'argent amassé lors des événements avec l'Orchestre (OSM) a été versé dans celui du directeur général de facto de l'organisation, Parnell Pierre. Mais il a perdu le contrôle de la comptabilité, reconnaît-il.


Rapidement, le bénévole a engagé des dépenses importantes pour Vilaj Vilaj, mise sur pied pour construire des villages modèles en Haïti. Les membres de l'équipe ont notamment effectué plusieurs voyages dans ce pays ravagé par le séisme de janvier 2010. L'organisme a cherché un terrain pour son projet, s'est entretenu avec les autorités du pays...


Quand des factures ont commencé à arriver au bureau de Vilaj Vilaj, rue Jean-Talon, à Montréal, l'organisme ne pouvait plus payer. Conceptrice du site Internet, l'entreprise Nordic Attitude a dû envoyer en février une mise en demeure pour récupérer près de 10 000 $ que lui devait l'organisme.


" La facture est à moitié payée ", dit Luck Mervil, joint par Les Affaires dans les bureaux de la Fondation.


Grand ménage du printemps


Aujourd'hui, Vilaj Vilaj dispose de son propre compte. Parnell Pierre, un parent éloigné de Luck Mervil, s'est retiré de l'organisation. Avec l'aide de la firme de comptables BDO, la Fondation tente maintenant de mettre de l'ordre dans ses finances.


" Ça a été de la mauvaise gestion de ma part, concède Parnell Pierre. On dépensait à gauche, à droite. J'ai fait des paiements avec ma carte de crédit, avec l'argent de la Fondation... "


L'organisme doit rassembler toutes les factures et déterminer si Parnell Pierre lui doit de l'argent. Pour l'instant, impossible de savoir combien d'argent la Fondation a amassé jusqu'ici. Luck Mervil refuse de montrer les comptes de l'organisme.


Sur le même sujet

Le monde philanthropique (Édition du 24 janvier 2015)

Édition du 24 Janvier 2015 | Les Affaires

Le monde philanthropique (Édition du 24 janvier 2015) ...

Pourquoi la gratuité n'existe tout simplement pas

Édition du 20 Décembre 2014 | Olivier Schmouker

J’ai un beau paradoxe à vous soumettre : se peut-il qu’une entreprise n’offre qu’un seul ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le calendrier de l'investisseur (semaine du 26 janvier 2015)

25/01/2015 | Rachel Tousignant

Chaque semaine, LesAffaires.com vous présente les prévisions des analystes concernant les résultats des entreprises.

Être un bon modèle financier pour ses enfants

24/01/2015 | Anabel Civitella

La Régie des rentes du Québec vient de publier les résultats d'un sondage qui nous apprend que les ...

Auto: 5 réflexes d'entretien préventif

24/01/2015 | Nafi Alibert

Automobilistes, ne laissez pas votre véhicule vous lâcher prématurément à cause d’un entretien négligé.