Pas de prime, ni de hausse de salaire pour les dirigeants de Transat

Publié le 08/02/2013 à 14:28, mis à jour le 08/02/2013 à 14:43

Pas de prime, ni de hausse de salaire pour les dirigeants de Transat

Publié le 08/02/2013 à 14:28, mis à jour le 08/02/2013 à 14:43

Par La Presse Canadienne

Les hauts dirigeants de Transat A.T. ont été privés de primes en argent et ont vu leur salaire gelé pour 2012, le voyagiste continuant d'être déficitaire.


C'est la deuxième année consécutive que les cinq plus hauts dirigeants de l'entreprise montréalaise, incluant le chef de la direction Jean-Marc Eustache, ne profitent pas de mesures incitatives à court terme.


Ces mesures comprennent une prime spéciale destinée à compenser les gels de salaire et les hausses du coût de la vie, d'après la circulaire de sollicitation de procurations par la direction soumise aux autorités réglementaires en vue de l'assemblée annuelle des actionnaires du 14 mars.


La prime spéciale représentant quatre pour cent du salaire de base n'aurait pu être versée que si certains objectifs financiers semi-annuels avaient été atteints. Ils ne l'ont pas été l'hiver dernier, alors l'argent n'a pas été versé. Ces objectifs ont été atteints pendant l'été, mais les dirigeants ont tout de même refusé les primes.


Les dirigeants de Transat (TSX:TRZ.B) ont cependant vu une hausse importante de leur rémunération en options d'achat d'actions au cours de l'année, mais celle-ci leur sera profitable seulement si la performance financière future de la société est assez bonne. 


Les salaires étaient gelés en 2012 pour tous les dirigeants et le seront encore cette année, sauf pour le directeur financier Denis Pétrin, dont le salaire pourrait augmenter en raison d'une comparaison avec le marché effectuée en 2010.


Malgré le gel, la rémunération totale potentielle de M. Eustache a grimpé de près de 12 pour cent à 2,08 millions $, essentiellement en raison d'une hausse de 32 pour cent de la valeur des octrois à base d'options, qui ont atteint près de 652 000 $.


Son salaire de base a en outre légèrement augmenté malgré le gel pour atteindre 822 000 $, parce que l'exercice financier comprenait deux mois en 2011. M. Eustache a aussi reçu 246 600 $ en octrois à base d'actions, 293 852 $ en valeur du régime de retraite et 65 760 $ en autre rémunération.


La rémunération du président de Transat Canada, Allen Graham, a atteint 943 521 $, en hausse par rapport à 700 076 $ en 2011, un montant qui comprenait 400 000 $ en salaire.


Transat réduit ses coûts dans l'espoir de renouer avec la rentabilité malgré la forte concurrence pour les forfaits de vacances pour des destinations "soleil" et en Europe.


L'action de Transat retraitait vendredi après-midi de 11 cents à la Bourse de Toronto, pour s'échanger à 6,49 $.

Sur le même sujet

La rémunération, pas le facteur numéro un

Édition du 20 Septembre 2014 | Marie Lyan

Si la participation à certains conseils peut être bénévole, comme dans la plupart des organismes à but non ...

Villes: le problème de fond est la rémunération globale des salariés

Édition du 30 Août 2014 | Jean-Paul GagnĂ©

Même s'il est à la fois complexe et très mal reçu par les syndicats représentant les employés municipaux, le ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les acquisitions, une force positive pour la Bourse

Tant que les taux seront bas et que les sociétés auront du capital à déployer, les transactions stimuleront les cours.

Mooney: pourquoi je reste positif Ă  long terme envers la Bourse

Édition du 13 Septembre 2014 | Bernard Mooney

En dépit des manchettes négatives et des craintes géopolitiques, il ne faut jamais oublier le portrait global.

Sondage: Comment juger de la qualité d'un pdg?

Édition du 13 Septembre 2014 | Marie-Claude Morin

Le concours PDG de l’année – Les Affaires prend un nouvel élan cette année. Non seulement devient-il un événement annuel