Les tarifs aériens ont baissé à Montréal

Publié le 27/09/2012 à 09:34

Les tarifs aériens ont baissé à Montréal

Publié le 27/09/2012 à 09:34

Par La Presse Canadienne

Les tarifs aériens intérieurs moyens ont augmenté dans 7 des 10 villes d'embarquement choisies au Canada au quatrième trimestre de 2011, par rapport au quatrième trimestre de 2010, a révélé jeudi Statistique Canada.


Les villes ayant affiché les plus fortes augmentations trimestrielles, d'une année à l'autre, au chapitre des tarifs aériens étaient Saskatoon (+6,3 pour cent), Calgary (+6 pour cent) et Regina (+5,5 pour cent). Les plus fortes baisses se sont produites à Ottawa (-4,2 pour cent) et à Montréal (-3,4 pour cent).


La moyenne des tarifs aériens intérieurs s'élevait à 217,50 $ à Toronto, le niveau le plus élevé, suivie de Vancouver (212,30 $) et de Winnipeg (197,10 $).


Le tarif aérien intérieur et international moyen (tous les types de tarifs) a atteint 249,10 $ durant le quatrième trimestre de 2011, en hausse de 1,7 pour cent par rapport au quatrième trimestre de 2010.


Le tarif aérien intérieur moyen (tous les types de tarifs) payé par les passagers s'est chiffré à 194,70 $, en hausse de 2,3 pour cent. Le tarif aérien international moyen est resté relativement stable, se chiffrant à 326,40 $ (+0,1 pour cent).

Sur le même sujet

1 + 1 = 3: l'exemple de Credo

Édition du 07 Mars 2015 | Géraldine Martin

Credo, elle-même installée au sein d'un hub de créativité, le Mile-End, veut créer un hub de talents.

Tout inclus pour PME

Édition du 07 Mars 2015 | Matthieu Charest

Il suffit d'emprunter le boulevard Saint-Laurent ou la rue Sainte-Catherine à Montréal pour constater la kyrielle de ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourse: «évitez d'essayer de prévoir la fin du marché haussier»

Le marché haussier fête son 6e anniversaire. Il a été généreux. Or, tenter de prédire sa fin est une stratégie perdante

La Chine ralentit, le Plan Nord en pâtit

BLOGUE. En Chine, le rythme effréné des années 2000 est chose du passé.

La Société Terminaux Montréal Gateway vendue à un consortium québécois

Mené par Fiera Axium, le consortium comprend Desjardins, Manuvie , le Fonds de solidarité et l'Industrielle Alliance.