Les tarifs aériens ont baissé à Montréal

Publié le 27/09/2012 à 09:34

Les tarifs aériens ont baissé à Montréal

Publié le 27/09/2012 à 09:34

Par La Presse Canadienne

Les tarifs aériens intérieurs moyens ont augmenté dans 7 des 10 villes d'embarquement choisies au Canada au quatrième trimestre de 2011, par rapport au quatrième trimestre de 2010, a révélé jeudi Statistique Canada.


Les villes ayant affiché les plus fortes augmentations trimestrielles, d'une année à l'autre, au chapitre des tarifs aériens étaient Saskatoon (+6,3 pour cent), Calgary (+6 pour cent) et Regina (+5,5 pour cent). Les plus fortes baisses se sont produites à Ottawa (-4,2 pour cent) et à Montréal (-3,4 pour cent).


La moyenne des tarifs aériens intérieurs s'élevait à 217,50 $ à Toronto, le niveau le plus élevé, suivie de Vancouver (212,30 $) et de Winnipeg (197,10 $).


Le tarif aérien intérieur et international moyen (tous les types de tarifs) a atteint 249,10 $ durant le quatrième trimestre de 2011, en hausse de 1,7 pour cent par rapport au quatrième trimestre de 2010.


Le tarif aérien intérieur moyen (tous les types de tarifs) payé par les passagers s'est chiffré à 194,70 $, en hausse de 2,3 pour cent. Le tarif aérien international moyen est resté relativement stable, se chiffrant à 326,40 $ (+0,1 pour cent).

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Decode MTL veut faire de vous un programmeur en huit semaines de cours du soir

25/11/2014 | Julien Brault

Decode MTL, qui a accueilli ses premiers étudiants le 27 octobre, est le premier bootcamp de programmation à Montréal.

10 choses à savoir mardi

25/11/2014 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Nouvelle aventure pour Ricardo, Montréal dans les top villes étudiantes, BlackBerry vous paye pour échanger votre iPhone

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les cinq détaillants «wow» du Québec

Édition du 29 Novembre 2014 | Les Affaires

Léger dévoile en exclusivité avec Les Affaires son Indice Wow des chaînes offrant la meilleure expérience de magasinage.

Pétrole: l'OPEP divisée, les prix chutent à un bas de quatre ans

06:30

Le baril de Brent, référence au Québec, poursuit son plongeon tandis qu'une réduction de production semble écartée.

10 choses à savoir jeudi

Il y a 33 minutes | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Un pactole de 172M$ pour Louis Chênevert, de fromagerie à fabrique de pot et la ville intelligente de Panasonic...