Le budget Marceau pourrait nuire à SNC et Genivar

Publié le 21/11/2012 à 14:18, mis à jour le 21/11/2012 à 15:37

Le budget Marceau pourrait nuire à SNC et Genivar

Publié le 21/11/2012 à 14:18, mis à jour le 21/11/2012 à 15:37

Par La Presse Canadienne

[Photo : Gilles Delisle]

Le coup de frein que le gouvernement Marois vient de donner aux investissements en infrastructures pourrait affecter négativement les deux plus grosses firmes québécoises de génie-conseil, SNC-Lavalin (TSX:SNC) et Genivar (TSX:GNV), prévient un analyste financier.


PLUS : Le budget Marceau favorable pour Jean Coutu


Dans son premier budget, déposé mardi, le ministre des Finances, Nicolas Marceau, a annoncé une réduction de 1,5 milliard $ (G $) par année du niveau moyen des investissements publics en immobilisations au cours des cinq prochaines années, par rapport aux intentions du précédent gouvernement libéral.


Malgré cette baisse de 7,5 G$ sur cinq ans, Québec compte tout de même dépenser 47,6 G$ en immobilisations entre le 1er avril 2013 et la fin mars 2018. De plus, les investissements demeureront supérieurs à 9,5 G$ au cours des deux prochaines années, avant de diminuer de façon plus marquée à partir de 2015-16.


Dans une note publiée mardi soir, l'analyste Maxim Sytchev, d'AltaCorp Capital, souligne que la moyenne annuelle de 9,5 G$ est équivalente à celle de la période allant de 2007 à aujourd'hui (les investissements en immobilisations sont passés de 6,3 à 12,5 milliards $ par année en six ans).


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Examen des finances publiques: beaucoup de bruit pour rien

05/08/2014 | François Pouliot

BLOGUE. Beaucoup de bruit autour de la Commission de révision des programmes. Pour rien?

Comment monsieur Leitao entrevoit des baisses d'impôt

10/06/2014 | François Pouliot

BLOGUE. Québec promet de baisser l'impôt, mais avec une projection de dette plus élevée. Comment est-ce possible?

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

L'occasion est belle pour Apple de se comporter à nouveau comme Wayne Gretzky

Pour illustrer le sens de l'innovation chez Apple, Steve Jobs aimait citer Wayne Gretzky. Celui qui est encore ...

Holvi, la start-up finlandaise qui veut remplacer les banques

31/08/2014 | Julien Brault

BLOGUE. Rencontre avec un jeune entrepreneur qui a lancé une banque en ligne.

Hong Kong: une ville divisée

08:22

Hong Kong connaît l'une de ses plus graves crises politiques depuis sa rétrocession à la Chine en ...