Quand Carney disait ne pas être intéressé par la Banque d'Angleterre

Publié le 26/11/2012 à 11:11, mis à jour le 26/11/2012 à 11:22

Quand Carney disait ne pas être intéressé par la Banque d'Angleterre

Publié le 26/11/2012 à 11:11, mis à jour le 26/11/2012 à 11:22

Par Olivier Schmouker

Mark Carney occupara ses nouvelles fonctions le 1er juillet 2013. Photo: DR

C'était le 12 juillet dernier. Mark Carney accordait une entrevue à la journaliste Zeinab Badawi de la BBC, dans le cadre de l'émission HardTalk. Il y confiait qu'il savait que le gouverneur Mervyn King allait quitter son poste à la fin de juin 2013, mais que son successeur ne serait pas lui…


Or, il semble qu'il a complètement changé d'avis en l'espace de quelques mois : il a annoncé ce matin qu'il quitterait ses fonctions de gouverneur de la Banque du Canada pour prendre, le 1er juillet 2013, celles de gouverneur de la Banque d'Angleterre.


Qu'est-ce qui lui a fait changer d'idée? Pour l'instant, aucun communiqué officiel ne l'indique.


Plus : Mark Carney à la tête de la Banque d'Angleterre

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Banque du Canada: le taux directeur est maintenu

04/03/2015

Les autorités monétaires ne sentent pas le besoin de stimuler davantage l'économie dans le contexte actuel.

Immobilier: avec quel prêteur renouvelle-t-on son hypothèque?

23/02/2015 | Joanie Fontaine

BLOGUE. 20% des propriétaires n'optent pas pour les grandes institutions lors du renouvellement de leur hypothèque.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Risque d'affrontement entre l'Arabie saoudite et l'Iran

28/03/2015 | François Normand

ANALYSE. La crise au Yémen déstabilise la région et accroît le risque d'une guerre entre l'Arable saoudite et l'Iran.

Immobilier : Trouvez des aubaines durant votre sommeil

27/03/2015 | Yvan Cournoyer

BLOGUE : Voici une liste d’actions qui vous aidera à dénicher la perle rare.

Trois questions pour savoir si vous comprenez quelque chose aux finances

26/03/2015 | Anne B-Godbout

Tester vos connaissances en finances en trois questions faciles.