Mark Carney à la tête de la Banque d'Angleterre

Publié le 26/11/2012 à 10:46, mis à jour le 26/11/2012 à 11:42

Mark Carney à la tête de la Banque d'Angleterre

Publié le 26/11/2012 à 10:46, mis à jour le 26/11/2012 à 11:42

Par lesaffaires.com

Photo: Bloomberg

La rumeur qui circulait depuis plusieurs mois est confirmée: le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, quittera son poste pour diriger la Banque d'Angleterre à compter du 1er juillet.


Le ministre des Finances britannique, George Osborne, a annoncé lundi la nomination de Mark Carney, actuel gouverneur de la banque centrale canadienne, comme prochain gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE) en remplacement de Mervyn King. La nouvelle a aussi été confirmée par la Banque du Canada sur son site Web.


«Il est tout simplement le meilleur, la personne la plus expérimentée et qualifiée pour devenir le prochain gouverneur de la BoE et aider les familles et les entreprises britanniques à naviguer à travers cette période difficile économiquement», a déclaré M. Osborne devant le parlement.


M. Carney restera en poste jusqu’au 1er juin afin que la passation des pouvoirs au prochain gouverneur de la Banque du Canada se déroule en douceur. M. Carney continuera d’assumer les fonctions de président du Conseil de stabilité financière, a précisé la banque centrale du Canada.


La nomination de M. Carney apparaît comme une suprise dans la mesure où c'est Paul Tucker, gouverneur adjoint de la BoE en charge de la stabilité financière, qui apparaissait comme le dauphin de M. King, dont le mandat s'achève en juin.


M. Carney, 47 ans, va demander la nationalité britannique pour remplir sa nouvelle fonction de gouverneur de la BoE durant cinq ans.


«Je suis honoré d’accepter ce rôle important et exigeant, et de succéder à sir Mervyn King, avec qui j’ai travaillé en étroite collaboration au cours des cinq dernières années et de qui j’ai tellement appris», a déclaré Mark Carney.


M. Carney a souligné qu'il s’agissait «d’une période critique pour les économies britannique, européenne et mondiale, d’une période déterminante pour la réforme du système financier mondial, notamment pour son grand centre financier, la City de Londres, et d’un moment crucial dans l’histoire de la Banque d’Angleterre, qui a accepté de nouvelles responsabilités primordiales.»


Encore tout récemment pourtant, M. Carney avait affirmé en entrevue ne pas être intéressé par le plus prestigieux poste à la direction de la banque centrale anglaise. Lisez notre article et la vidéo de l'entrevue: Quand Carney disait ne pas être intéressé par la Banque d'Angleterre


Mark Carney avait été nommé gouverneur de la Banque du Canada début 2008 et occupe aussi le poste de président du Conseil de stabilité financière, une organisation composée de banques centrales, ministères et régulateurs de 24 pays, chargée de développer et de mettre en place des règles pour assurer la stabilité du système bancaire international.


Outre son mandat actuel de politique monétaire, le nouveau gouverneur de la Banque d'Angleterre disposera de pouvoirs renforcés en matière de supervision bancaire.



PLUS :


Mark Carney à la tête de la Banque d'Angleterre, prise 2


Mark Carney approché par la BofE?


Mark Carney nie avoir été approché par la Banque d'Angleterre


Avec La Presse Canadienne et AFP

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Draghi forcé d'admettre que les pouvoirs de sa BCE ont leurs limites

04/09/2014 | AFP

Le président de la BCE Mario Draghi a déjà sauvé une fois la zone euro mais il est ...

La Banque du Canada garde son taux directeur à 1%

04/06/2014 | Denis Lalonde

Sans surprise, la Banque du Canada a décidé de garder son taux directeur à 1%, craignant une baisse de l'inflation.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Immobilier: «2015, la pire année de la décennie» pour la construction neuve

L'APCHQ prévoit que 2015 sera très faible pour les mises en chantier au Québec, en raison de trois grands obstacles.

Les 10 plus grosses entrées en Bourse de l'histoire

10:35

Avec un total de 25G$, le groupe chinois Alibaba devient la plus grande introduction en Bourse de l'histoire.

À surveiller: Loblaw, TransCanada et Parkland Fuel

Il y a 50 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Lablaw, TransCanada et Parkland Fuel?