Lipitor : Québec pourrait épargner jusqu'à 225 millions de dollars par an grâce aux médicaments génériques

Publié le 06/03/2010 à 00:00

Lipitor : Québec pourrait épargner jusqu'à 225 millions de dollars par an grâce aux médicaments génériques

Publié le 06/03/2010 à 00:00

Par Dominique Froment

Le gouvernement du Québec pourrait économiser jusqu'à 225 millions de dollars par an en remplaçant par un générique, Lipitor, le célèbre médicament de Pfizer contre le cholestérol. Le brevet de Lipitor expirera au Canada au cours des prochains mois, à une date encore imprécise.


Selon des données fournies par la firme d'analyse IMS Health Canada, les Québécois ont consommé pour 457 millions de dollars de Lipitor en 2009 (1,43 milliard de dollars au Canada).


Or, un médicament générique est généralement vendu à la moitié du prix du médicament d'origine, explique Charles Milliard, vice-président, services professionnels et pharmaciens, de la chaîne Uniprix. " Trois secondes après l'expiration du brevet du Lipitor, soyez certain qu'il y aura des médicaments génériques sur le marché. "


Même si le brevet expire en 2010, le médicament continuera d'être remboursé par Québec jusqu'en 2012. " Lipitor est inscrit à la Liste de médicaments depuis le 1er juillet 1997. Il ne sera donc plus couvert par la règle des 15 ans à partir du 1er juillet 2012 ", précise Maggie Charest-Poulin, conseillère en communication au Conseil du médicament.


Cette règle des 15 ans, qui s'applique au Québec exclusivement, est le " bonbon " offert par Québec pour attirer les sociétés pharmaceutiques ici. Elle est plus généreuse que la protection de 20 ans à partir de la découverte de la molécule offerte dans le reste du Canada. On calcule un délai de 8 à 12 ans entre la découverte d'une molécule et sa commercialisation.


Cela dit, même si Québec remboursera le Lipitor jusqu'en 2012, les pharmaciens pourront proposer un générique à leurs clients dès qu'il sera sur le marché, en 2010. Les pharmaciens ne s'en priveront pas, car il est plus avantageux pour eux de vendre des médicaments génériques que brevetés.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

UnitedHealth relève sa prévision

16/10/2014 | AFP

Le fournisseur américain d'assurance médicale relève ses prévisions.

Valeant achète Valeo Pharma

Valeant achète un portefeuille de produits de Valeo Pharma.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

«On prend le virage, on n'a pas le choix» - Denis Coderre, maire de Montréal

Édition du 18 Octobre 2014 | Martin Jolicoeur et Julien Brault

La ville intelligente était au coeur de la récente mission économique de Denis Coderre en Californie. Entrevue.

Correction boursière : rien de nouveau sous le soleil

17/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Pendant que plusieurs s'énervent, de nombreux investisseurs trouvent des titres attrayants à bon prix.

Faites la liste de tous vos biens

Édition de Octobre 2014 | Didier Bert

Les assurés ont tout intérêt à dresser une liste exhaustive de leurs biens.