Lipitor : Québec pourrait épargner jusqu'à 225 millions de dollars par an grâce aux médicaments génériques

Publié le 06/03/2010 à 00:00

Lipitor : Québec pourrait épargner jusqu'à 225 millions de dollars par an grâce aux médicaments génériques

Publié le 06/03/2010 à 00:00

Par Dominique Froment

Le gouvernement du Québec pourrait économiser jusqu'à 225 millions de dollars par an en remplaçant par un générique, Lipitor, le célèbre médicament de Pfizer contre le cholestérol. Le brevet de Lipitor expirera au Canada au cours des prochains mois, à une date encore imprécise.


Selon des données fournies par la firme d'analyse IMS Health Canada, les Québécois ont consommé pour 457 millions de dollars de Lipitor en 2009 (1,43 milliard de dollars au Canada).


Or, un médicament générique est généralement vendu à la moitié du prix du médicament d'origine, explique Charles Milliard, vice-président, services professionnels et pharmaciens, de la chaîne Uniprix. " Trois secondes après l'expiration du brevet du Lipitor, soyez certain qu'il y aura des médicaments génériques sur le marché. "


Même si le brevet expire en 2010, le médicament continuera d'être remboursé par Québec jusqu'en 2012. " Lipitor est inscrit à la Liste de médicaments depuis le 1er juillet 1997. Il ne sera donc plus couvert par la règle des 15 ans à partir du 1er juillet 2012 ", précise Maggie Charest-Poulin, conseillère en communication au Conseil du médicament.


Cette règle des 15 ans, qui s'applique au Québec exclusivement, est le " bonbon " offert par Québec pour attirer les sociétés pharmaceutiques ici. Elle est plus généreuse que la protection de 20 ans à partir de la découverte de la molécule offerte dans le reste du Canada. On calcule un délai de 8 à 12 ans entre la découverte d'une molécule et sa commercialisation.


Cela dit, même si Québec remboursera le Lipitor jusqu'en 2012, les pharmaciens pourront proposer un générique à leurs clients dès qu'il sera sur le marché, en 2010. Les pharmaciens ne s'en priveront pas, car il est plus avantageux pour eux de vendre des médicaments génériques que brevetés.

Sur le même sujet

Valeant grimpe après le dévoilement de ses prévisions

Mis à jour le 08/01/2015

La pharmaceutique lavalloise gagne plus de 6% après avoir présenté des prévisions optimistes.

Jean Coutu: le bénéfice rate de peu la cible au troisième trimestre

08/01/2015 | lesaffaires.com

Malgré la croissance notable des ventes de médicaments sous ordonnance, la chaîne rate de peu les attentes.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le calendrier de l'investisseur (semaine du 26 janvier 2015)

16:23 | Rachel Tousignant

Chaque semaine, LesAffaires.com vous présente les prévisions des analystes concernant les résultats des entreprises.

Être un bon modèle financier pour ses enfants

24/01/2015 | Anabel Civitella

La Régie des rentes du Québec vient de publier les résultats d'un sondage qui nous apprend que les ...

Auto: 5 réflexes d'entretien préventif

24/01/2015 | Nafi Alibert

Automobilistes, ne laissez pas votre véhicule vous lâcher prématurément à cause d’un entretien négligé.