Total se désengage un peu plus des sables bitumineux canadiens

Publié le 31/08/2018 à 09:30

Total se désengage un peu plus des sables bitumineux canadiens

Publié le 31/08/2018 à 09:30

Par AFP

[Photo: Getty Images]

Le géant pétrolier et gazier Total (FP) a annoncé vendredi la vente de sa participation dans le projet Joslyn de sables bitumineux au Canada, déjà mis en sommeil depuis 2015, conséquence de la chute des prix du brut.


Le groupe français, qui détenait environ 38 % de ce projet, a conclu un accord avec ses partenaires, notamment le canadien Suncor Energy, pour vendre l’ensemble du projet à Canadian Natural Resources Limited (CNRL) pour 225 millions de dollars canadiens. 


Cette cession s’inscrit dans la volonté du groupe de « recentrer (ses) investissements pétroliers sur les ressources à point mort bas », a justifié le PDG de Total Patrick Pouyanné, cité dans un communiqué.


Depuis la chute des prix du pétrole, Total s’est engagé dans un plan de réduction de ses investissements et s’est déjà partiellement désengagé d’une autre mine de sables bitumineux au Canada, celle de Fort Hills en Alberta.


Il détient encore une participation de 24,58 % dans ce projet, dont le développement a été compliqué, et qui connait une production régulière seulement depuis le début de l’année.


Au Canada, le géant français détient également à parts égales avec l’américain ConocoPhillips le projet Surmont.


L’an dernier, la production de Total dans ce pays a atteint 59 000 barils par jour, indique le groupe.

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Qu'est-il advenu du partenariat entre Banque Nationale et Bill Gross?

L'association entre BNI et Bill Gross aura durée moins de deux ans.

La vie «ennuyeuse» des vrais millionnaires

Comment devenir millionnaire? Un lecteur avec un job bien ordinaire nous explique. Un nouveau livre aussi.

La volatilité des marchés pèse sur la performance des grandes banques

La querelle commerciale sino-américaine et de «shutdown» américain pourrait fair mal aux bénéfices des banques.