Sautage minier controversé: Osisko espère avoir l'approbation de Québec

Publié le 24/10/2012 à 07:15, mis à jour le 24/10/2012 à 07:27

Sautage minier controversé: Osisko espère avoir l'approbation de Québec

Publié le 24/10/2012 à 07:15, mis à jour le 24/10/2012 à 07:27

Par lesaffaires.com

Le sautage que veut faire Osisko sème la division au sein de la population de Malartic. Photo: LesAffaires

Malgré la grogne de quelques habitants de Malartic, Osisko espère recevoir l’approbation finale de Québec afin d’exécuter un sautage d’une durée exceptionnelle à sa mine Canadian Malartic.


Dans un communiqué laconique, l’entreprise montréalaise dit avoir déposé mardi matin auprès du Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs les documents (MDDEP) requis pour l'autorisation du sautage, conformément au décret gouvernemental annoncé vendredi dernier par le ministre Daniel Breton.


Le 12 septembre dernier, la société aurifère a envoyé une lettre à la population disant qu’elle allait procéder à un sautage exceptionnel de 940 000 tonnes de minerai qui durerait 37 secondes. Un décret ne lui permet que 120 000 tonnes durant un maximum de six secondes.


Des citoyens et médias ont alerté le MDDEP. Ce dernier a d’abord avisé Osisko que le sautage n’était pas autorisé. Mais après vérification avec des experts, le MDDEP a dû changer d’avis, car la présence d’explosifs a rendu l’option de ne pas procéder au sautage plus dangereuse que d’y procéder, a précisé l’attachée de presse du ministre, Danielle Proulx.


Hier, LesAffaires.com rapportait que le ministre Breton est finalement intervenu publiquement le vendredi pour annoncer qu’il autoriserait le sautage à certaines conditions, mais a indiqué que « plus jamais Osisko ne nous placerait devant le fait accompli ».


Les documents soumis au ministère par Osisko comprend notamment un plan du périmètre de sécurité mis en place par la Société et un plan des mesures de sécurité mises en place pour la protection des personnes et des biens.


 

Sur le même sujet

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Étude: la nouvelle mouture de la Loi sur les mines envoie des signaux positifs

Le contexte mondial de morosité plane peut-être toujours sur le secteur minier, mais la nouvelle mouture ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Philippe Couillard annonce des resserrements budgétaires

Moins de 24 heures après son entrée en fonctions, Philippe Couillard met l'État québécois au régime minceur.

Poloz: des coûts d'emprunt bas, même après la reprise

Les Canadiens peuvent s'attendre à profiter de coûts d'emprunt relativement peu élevés ...

Revenu Québec impose une lourde sanction à un restaurateur

24/04/2014 | lesaffaires.com

Le fisc impose une des plus imporantes amendes de son histoire pour un cas de fraude fiscale.