WikiLeaks annonce la "suspension" de ses publications

Publié le 24/10/2011 à 09:13, mis à jour le 24/10/2011 à 11:14

WikiLeaks annonce la "suspension" de ses publications

Publié le 24/10/2011 à 09:13, mis à jour le 24/10/2011 à 11:14

Par AFP

Le site internet WikiLeaks, devenu la bête noire de Washington après la diffusion de câbles diplomatiques américains, a été contraint lundi de "suspendre" la divulgation de documents secrets, faute de fonds, en raison du "blocus" imposé notamment par Visa et Mastercard.


"Afin d'assurer notre survie, WikiLeaks est aujourd'hui contraint de suspendre temporairement ses activités de publication" et doit se lancer dans "une collecte active de fonds pour riposter au blocus", a annoncé le fondateur du site internet, Julian Assange, lors d'une conférence de presse à Londres.


Ce "blocus financier arbitraire et illégal", imposé depuis décembre 2010 par Bank of America, Visa, Mastercard, Paypal et Western Union, "a détruit 95% de nos revenus", a affirmé M. Assange, soulignant que ce boycott était entré en vigueur "dans les dix jours" qui ont suivi le début de la publication des télégrammes secrets américains.


Il a aussi accusé les Etats-Unis d'être à l'initiative de ces contre-attaques bancaires, qui ont privé l'organisation de "dizaines de millions de dollars en donations" au cours de ces onze derniers mois.


Les dons à WikiLeaks ont plongé "de plus de 100.000 dollars par mois" (72.000 euros), avant la décision de Visa et Mastercard, à "6.000 ou 7.000 dollars" actuellement, a affirmé le porte-parole de WikiLeaks, Kristinn Hrafnsson.


"Ce blocus financier est une menace pour l'existence même de WikiLeaks. S'il n'y est pas mis un terme d'ici la fin de l'année, l'organisation ne pourra plus continuer son travail", a prévenu M. Assange, rappelant avoir déposé une plainte en juillet auprès de la Commission européenne pour violations des règles de la concurrence.


"Une poignée de sociétés financières américaines ne peuvent pas être autorisées à décider de la manière dont le monde entier utilise son argent", a-t-il dénoncé.


À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

À la une

C'est le temps de penser à votre planification de fin d'année

C'est le moment d'examiner vos finances et de profiter des possibilités de planification fiscale avant le 31 décembre.

Après les Panama papers, les banques françaises encore épinglées

19/10/2018 | AFP

Trois banques françaises sont à nouveau épinglées par des révélations de presse sur un scandale d'optimisation fiscale.

Les futures vedettes de l'entrepreneuriat

Édition du 20 Octobre 2018 | Kévin Deniau

Elles sont québécoises, émergentes et disposent d'un grand potentiel de développement dans les prochaines années. ...