Samcon lance son premier projet au centre-ville de Montréal

Publié le 18/01/2013 à 17:01, mis à jour le 22/01/2013 à 11:24

Samcon lance son premier projet au centre-ville de Montréal

Publié le 18/01/2013 à 17:01, mis à jour le 22/01/2013 à 11:24

Par Hugo Joncas

Une maquette du projet Drummond, de Samcon. Crédit: Samcon.

Le promoteur de copropriétés montréalais Samcon a ouvert le 16 janvier son bureau de ventes pour le Drummond. Un projet de plus dans le centre-ville de la métropole.


À un jet de pierre du Centre Bell et des projets Tour des Canadiens, L’Avenue, Icône et Roccabella, le propriétaire de Samcon, Sam Scalia, veut ajouter 350 unités sur un terrain situé derrière l’hôtel Sheraton, dans le quadrilatère formé par les rues Drummond, Stanley, Sainte-Catherine et le boulevard René-Lévesque.


Le premier projet du promoteur dans le centre-ville «représente l’aboutissement de toutes ces années de travail dans la métropole». «Nous avons fait nos classes, dit Sam Scalia. Nous avons commencé pas construire des plex, puis des trois étages...» Aujourd'hui, Samcon fait une incursion dans le marché des tours du centre-ville.


Le promoteur entame la construction de la première des deux tours du projet, côté sud. Elle fera 23 étages et abritera 190 unités.


Mais pour ne pas se casser les dents, Samcon devra cependant s’assurer de construire ce qu’elle a toujours construit dans les quartiers plus périphériques de Montréal : des unités abordables. «Tous les projets près du Centre Bell sont de qualité supérieure, dit Mathieu Collette, de la firme d’évaluation immobilière Altus. Si Samcon offre des unités de qualité un peu moindre, ce sera correct : il va viser un autre marché. À condition que le prix suive la tendance ! »


Certains observateurs craignent cependant qu’à 500 $ le pied carré, le Drummond ne s’éloigne de sa niche et ait du fil à retordre dans la vente de ses unités.


Sam Scalia n'est pas d'accord. «Bien sûr, nos deux chambres ne seront pas à 250 000 $, mais à 400 000 $, dit-il. Mais c'est impossible de faire moins cher au centre-ville, dans un immeuble de 23 étages. Ce sera le projet le plus abordable pour ceux qui veulent habiter le centre-ville.»

Sur le même sujet

Immobilier : «une année record» au Canada, prévoit Royal LePage

13/07/2015 | Matthieu Charest

Les hausses de prix sont «au-delà de toutes nos espérances», dit le directeur québécois de la société.

Immobilier: portrait du marché de la propriété de luxe au Québec

29/06/2015 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Près de 400 000 $ à Saguenay, 879 000$ à Montréal et la copropriété de luxe est en plein essor à Gatineau.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Québecor peut-elle trouver des partenaires pour les Nordiques?

03/08/2015 | François Pouliot

BLOGUE. Le doute est grand. Les chiffres laissent entrevoir que la LNH demande trop cher pour le marché de Québec.

Bourse: teinte de rouge pour commencer le mois

Mis à jour le 03/08/2015 | lesaffaires.com

Wall Street décline. Fermée, la Bourse de Toronto échappe à l'impact de la chute du pétrole.

Un truc ultrasimple pour réduire la fraude de moitié

03/08/2015 | Matthieu Charest

Le truc pourrait réduire la fraude de plus de 50%, selon des chercheurs de prestigieuses universités.