Plongée vertigineuse des délais de vente

Publié le 07/08/2017 à 16:00

Plongée vertigineuse des délais de vente

Publié le 07/08/2017 à 16:00

Par Matthieu Charest

[123RF]

Les délais de vente sont en baisses dans la plupart des régions du Québec, selon une note diffusée aux membres de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ).


Les conditions du marché immobilier québécois se sont fortement resserrées depuis le début de l’année, souligne la Fédération. Et pour cause: «le nombre de ventes [de propriétés] est en augmentation, et l’offre diminue.»


Une tendance que la FCIQ a observée tout au long des 6 premiers mois de 2017 et qui semble «s’accélérer», souligne-t-on. «Ainsi, plusieurs marchés qui avantageaient les acheteurs il y a quelques années sont retournés en zone équilibrée, et d’autres marchés antérieurement équilibrés confèrent maintenant un avantage aux acheteurs». 


Règle générale, c’est sur l’île de Montréal que plusieurs secteurs sont devenus à l’avantage des vendeurs. Mais pas seulement. L’ouest de la province et les secteurs de villégiature, comme la région de Mont-Tremblant, affichent également une baisse du nombre de mois d’inventaire. De fait, les vendeurs sont en meilleure posture qu’ils ne l’étaient auparavant.



Les unifamiliales


Pour l’ensemble de la province, rapporte la FCIQ pour les 6 mois analysés, les délais de vente des propriétés unifamiliales ont diminué de 5 jours. Cela posé, les délais de vente ont chuté d’au moins un mois dans 15 secteurs. 


Voici les délais de vente actuels et les diminutions observées dans ces secteurs:



    Lavaltrie: 86 jours (-63 jours)


    Verdun (Montréal): 46 jours (-54 jours)


    Brownsburg-Chatham: 146 jours (-53 jours)


    Cowansville: 125 jours (-45 jours)


    Delson: 60 jours (-44 jours)


    Saint-Adolphe-d’Howard: 145 jours (-42 jours)


    Carignan: 87 jours (-41 jours)


    Prévost: 102 jours (-36 jours)


    Ahuntsic-Cartierville: 78 jours (-33 jours)


    Baie-Comeau: 136 jours (-33 jours)


    Mirabel: 91 jours (-32 jours)


    Sainte-Catherine: 63 jours (-31 jours)


    Rigaud: 100 jours (-31 jours)


    Victoriaville: 116 jours (-31 jours)


    Westmount (Montréal): 101 jours (-30 jours)



Les copropriétés


Les vendeurs de copropriétés ne sont pas en reste. Le délai de vente moyen d’un «condo» a baissé de 7 jours depuis le début de l’année. 15 secteurs sont toutefois sortis du lot alors que les délais de vente ont chuté d’au moins deux semaines.


Voici les délais de vente actuels et les diminutions observées dans ces secteurs:


    Pierrefonds-Roxboro (Montréal): 100 jours (-52 jours)

    Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension (Montréal): 94 jours (-44 jours)


    LaSalle (Montréal): 101 jours (-38 jours)


    Sherbrooke: 139 jours (-35 jours)


    Vaudreuil-Dorion: 114 jours (-34 jours)


    Saint-Lambert: 119 jours (-30 jours)


    Le Sud-Ouest (Montréal): 77 jours (-27 jours)


    Saint-Laurent (Montréal): 91 jours (-18 jours)


    Ville-Marie (Montréal): 115 jours (-17 jours)


    Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce (Montréal): 99 jours (-17 jours)


    Boucherville: 92 jours (-15 jours)


    Saint-Jean-sur-Richelieu: 128 jours (-15 jours)


    Outremont (Montréal): 73 jours (-14 jours)


    Verdun (Montréal): 114 jours (-14 jours)


    Mont-Tremblant: 337 jours (-14 jours)



Ces données proviennent du système Centris et concernent les propriétés vendues par des courtiers.


 


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Condo: le gouvernement d’hyper proximité

20/02/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. En copropriété, c’est vivre sous la gouverne d’une administration d'amateurs. Pour le meilleur et pour le pire.

Le pot, prochain «bad trip» des syndicats de condo?

13/02/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Le cannabis, comme la tabac, démontre les limites de la propriété dans la copropriété.

À la une

Stornoway réglera ses problèmes de bris de diamants en 2018

22/02/2018 | François Normand

«C’est notre tâche de l’amener à un niveau acceptable, et c’est l’année pour le faire», dit Matt Manson.

Gildan rationalise pour financer son virage en ligne

Frappé par la crise des détaillants, le roi des t-shirts regroupe deux divisions pour fouetter sa performance.

Classement minier: le Québec remonte au deuxième rang canadien

22/02/2018 | Pierre Théroux

Le Québec reprend ainsi la place que lui avait ravie l’année précédente le Manitoba.