Les brèves de la semaine

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Octobre 2016

Les brèves de la semaine

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Octobre 2016

Par Les Affaires

[Photo : Shutterstock]

Mesurer sa productivité pour croître


Seulement 6 % des entrepreneurs canadiens mesurent leur productivité de façon globale et la comparent avec celle de leurs concurrents, selon une étude menée en juillet auprès de plus de 1 500 PME canadiennes par la Banque de développement du Canada, qui vient de lancer un outil en ligne pour aider les PME à se comparer à ce chapitre.


→ 8/10 : Huit entrepreneurs sur dix estiment qu'il est important d'évaluer et de comparer la productivité, mais moins de 46 % d'entre eux le font de manière formelle.


→ 1/3 : Une PME canadienne sur trois qui prévoit un taux de croissance annuel supérieur à 10 % sur trois ans mesure sa productivité.


→ 73 % : Le PIB par heure des entreprises canadiennes correspond à 73 % de celui des entreprises américaines, par rapport à 90 % dans les années 1980.


Source : Banque de développement du Canada


*****


Des PME encore trop timides à l'international


Les PME canadiennes connaissent la croissance chez elles :


> 74 % d'entre elles atteignent ou dépassent leurs objectifs d'affaires.


> Cependant, elles peinent à percer les marchés internationaux : 43 % disent brasser des affaires à l'extérieur du Canada et des États-Unis.


Près du quart des dirigeants de PME prévoient prendre de l'expansion à l'échelle internationale au cours des prochaines années. Voici les marchés qu'ils visent.


PME canadiennes


→ 61 % Europe


→ 42 % Amérique du Sud et Amérique centrale


PME québécoises


→ 50 % Europe


→ 80 %Amérique du Sud et Amérique centrale


> Les 3/4 des PME considèrent que les accords de libre-échange canadiens permettent de créer des occasions à l'échelle internationale.


> 43 % : des PME qui n'atteignent pas leurs objectifs d'affaires estiment que les goulots d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement constituent le principal frein à leur croissance.


Source : Sondage Small Business Challenges, réalisé par Léger pour UPS Canada


CITATION


 «Nous devrons enseigner à 10 millions de Canadiens à coder si nous ne voulons pas nous laisser distancer.» —Melissa SARIFFODEEN


La cofondatrice et présidente de l’organisme canadien Ladies Learning Code a réagi ainsi au rapport 2016 du Conseil des technologies de l’information et des communications, selon lequel il y aura une pénurie de plus de 200 000 travailleurs dans les TI au pays d’ici 2020. En ce qui concerne l’enseignement du codage informatique aux jeunes dans les écoles, elle soutient que le Canada est actuellement en retard sur des pays comme l’Estonie, le Royaume-Uni et l’Australie, notamment.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

À la une: quand la finance investit dans la finance

Édition du 22 Septembre 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là! En manchette, quand la finance investit dans la finance.

La Fromagerie de l’Île-aux-Grues riposte à l'offensive européenne

13/09/2018 | Annie Bourque

PME DE LA SEMAINE. Elle mise sur l’authenticité de ses six nouveaux fromages et le côté haut de gamme de ses produits.

OPINION À la une: le nouveau Cirque au travail
Édition du 08 Septembre 2018 | Les Affaires
La tournée des start-up et PME
11/09/2018 | lesaffaires.com
À la une: Avril, une stratégie qui porte fruit
Édition du 08 Septembre 2018 | Les Affaires

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: