Sony revisite la jumelle

Publié le 30/08/2011 à 16:58, mis à jour le 30/08/2011 à 17:01

Sony revisite la jumelle

Publié le 30/08/2011 à 16:58, mis à jour le 30/08/2011 à 17:01

Par Marc-André Brouillard

On les compare aux jumelles utilisées par Luke Skywalker dans Star Wars, ce qui éveille déjà la curiosité de l’amateur de gadgets futuristes qui sommeille en nous. Premières jumelles capables d’enregistrer des séquences vidéo HD 1920x1080, en mode 2D et 3D, les modèles DEV-3 et DEV-5, proposés par Sony, passeront de la fiction à la réalité en novembre prochain. 


Il aura suffi à Sony d’amalgamer des éléments qui figurent déjà sur les produits issus de sa division d’imagerie numérique pour concevoir les jumelles DEV-3 et DEV-5 dévoilées le 19 août dernier. Croisement entre la jumelle classique et le caméscope, la jumelle nouveau genre de Sony offre dans ses deux déclinaisons un grossissement 10x, un stabilisateur optique d’images « SteadyShot», une mise au point automatique, l’enregistrement vidéo au format AVCHD 2.0 (la HD intégrale 1080p avec support 3D) et deux capteurs CMOS pouvant produire des photos de 7,1 Mpx.

Figurent également sur les deux modèles une fente pour carte mémoire SDXC, un port USB, une sortie HDMI ainsi qu’une paire de boutons, de chaque côté des jumelles, pour lancer l’enregistrement d’une séquence vidéo ou pour capter une image.


Là où la DEV-5 se distingue de la DEV-3, c’est avec son zoom numérique qui accroît le grossissement à 20x. De plus, ce modèle intègre un GPS qui permet de poser un marqueur de géolocalisation sur ses photos et séquences vidéo et est accompagné, à l’achat, d’un couvre lentille, d’appuis-lunettes, d’une courroie et d’un étui.


 


Stratégie 3D tous azimuts


Cette année, ceux qui ont suivi le développement des produits 3D chez Sony pourraient bien déduire que cette incursion de Sony dans le marché de la jumelle (déjà investi par les Nikon, Canon, Olympus et Pentax) s’inscrit dans la stratégie 3D du fabricant. Puisque pour profiter des contenus 3D réalisés avec les jumelles, il faut posséder un écran 3D, celui d’un téléviseur ou d’un ordinateur portatif, fabriqué notamment par Sony. D’ailleurs, lors de la présentation des jumelles à New York, le chef de produit, Phil Bouchillon, faisait remarquer que c’était dans la nature même des jumelles, de part leur double lentille, d’être stéréoscopique. Il eut donc été étonnant que le fabricant japonais passe à côté de l’occasion de donner une saveur 3D à ses jumelles.


Si on exclut l’aspect 3D des jumelles et leur capacité d’enregistrer des séquences vidéo HD, elles réussissent tout de même à se distinguer avec la combinaison du zoom optique et du zoom numérique (disponible uniquement sur la DEV-5), son stabilisateur optique d’images et son système de mise au point automatique.


Maintenant, il faut voir si ces jumelles vont passer des tablettes du rayon des curiosités aux mains des consommateurs en novembre prochain. Avec un prix annoncé de 1400$ pour la DEV-3 et 2000$ pour la DEV-5, est-ce que les ornithologues amateurs devraient renoncer à un téléobjectif moins cher au profit d’un gadget au prix astronomique ? Il n’en demeure pas moins qu’avec de telles jumelles entre les mains, les souvenirs de vacances et les exploits sportifs de fiston prendront sans doute une nouvelle dimension à l’écran.     


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Jeudi 06 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Une nouvelle plateforme dédiée aux vidéos courts amasse 1G$

Mis à jour le 07/08/2018 | AFP

Sony Pictures et Warner figurent parmi les investisseurs du projet NewTV, le nom provisoire de la plateforme.

En avant la musique, stratégie du nouveau PDG de Sony

22/05/2018 | AFP

«Il place la barre vraiment bas, trop bas pour les investisseurs.»

À la une

Combien de temps les Québécois demeurent-ils propriétaires?

Mis à jour à 17:32 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Environ la moitié des acheteurs d'unifamiliales auront revendu leur propriété d'ici douze ans.

Entrepreneurs, osez vous surpasser!

BLOGUE INVITÉ. Du haut de ses 90 ans, Philippe de Gaspé Beaubien II peut encore captiver les audiences.

Universitas en rappel

BLOGUE. Pourquoi pas une dernière chanson sur les REEE et Universitas. Musique!