Donald Trump prévoit étendre son empire de golf à Dubaï

Publié le 06/05/2013 à 11:01, mis à jour le 05/12/2013 à 16:12

Donald Trump prévoit étendre son empire de golf à Dubaï

Publié le 06/05/2013 à 11:01, mis à jour le 05/12/2013 à 16:12

Par La Presse Canadienne

Le prolifique homme d'affaires Donald Trump prévoit étendre son empire du golf au Moyen-Orient, avec l'ouverture d'un terrain en périphérie du désert à Dubaï.


Une telle annonce confirme que la crise immobilière qui a frappé l'émirat tend à se résorber.


Le Trump International Golf Club sera au coeur du projet de 8,5 millions de mètres carrés développé par DAMAC Properties, qui comprendra également des résidences de luxe, des hôtels, des spas et des écoles internationales. Il sera développé sur une terre rachetée auprès de Dubailand, un projet d'envergure qui devait inclure le terrain de golf de Tiger Woods, évalué à 1 milliard $ US. Ce terrain a toutefois été mis sur la glace en raison du ralentissement économique.


L'organisation de M. Trump possède notamment 14 terrains de golf primés un peu partout à travers le monde, mais ce terrain à Dubaï sera son tout premier dans la région.


L'organisation n'a pas précisé qui serait le designer du terrain de 7205 verges, qui aura une normale de 71.


image

Contrats publics

Mercredi 23 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 23 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

La vague des micro-distilleries frappe la Belle Province

Édition du 12 Janvier 2019 | Daniel Germain

Aujourd'hui, on trouve une dizaine de vodkas québécoises et trois fois plus de gins made in Quebec.

CGI, l'effet du «shutdown» américain dans la mire

Washington représente 12,7% des revenus de CGI, mais la majorité des contrats sont de nature essentielle.

Le «shutdown» pèse sur l'économie américaine

22/01/2019 | AFP

Aucune solution immédiate n’apparaît pour mettre un terme à la fermeture partielle des administrations.