«L'indécent» taux de chômage de la Norvège... baisse encore

Publié le 21/11/2012 à 06:20, mis à jour le 21/11/2012 à 06:23

«L'indécent» taux de chômage de la Norvège... baisse encore

Publié le 21/11/2012 à 06:20, mis à jour le 21/11/2012 à 06:23

Par AFP

Alimentation Couche-Tard a récemment investi en Norvège, avec l'acquisition de la chaîne de dépanneurs Statoil Fuel & Retail. Photo: Bloomberg

Tandis que la zone euro est plongée dans une récession sévère et que l'économie mondiale ralentit, la Novège voit pour sa part son taux de chômage reculer encore.


Le taux de chômage en Norvège, l'un des plus bas au monde, a légèrement baissé en septembre, à 3,0% de la population active contre 3,1% un mois plus tôt, selon des chiffres officiels publiés mercredi.


Ce chiffre est légèrement meilleur que ce qu'attendaient les analystes cités par Dow Jones Newswires, qui tablaient sur un taux de chômage inchangé à 3,1%.


Quelque 81000 personnes étaient sans emploi en septembre contre 82000 un mois plus tôt, selon SSB.


Dopée par les investissements parapétroliers, la Norvège, gros producteur d'hydrocarbures, est largement épargnée par la crise qui traverse l'Union européenne (UE), dont elle n'est pas membre.


Dans la zone euro, le taux de chômage a atteint un nouveau niveau record en septembre, à 11,6%, selon l'office européen des statistiques Eurostat.

Sur le même sujet

Le nombre de prestataires d'assurance emploi était pratiquement inchangé en août

Après avoir diminué en juillet, le nombre de personnes touchant des prestations d'assurance-emploi ...

Emploi: Québec tire la province vers le haut

15/08/2014 | Valérie Lesage

La région de Québec permet à la province d'obtenir un bilan positif au chapitre de la création d'emplois en juillet.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le lien entre les prix de l'immobilier et de l'essence

BLOGUE. La comparaison entre les prix des résidences unifamiliales et de l'essence est frappante.

Immobilier: la SCHL note des risques de surévaluation à Montréal et à Québec

Il y a 45 minutes |

Le risque de surévaluation des marchés immobiliers est «particulièrement manifeste» à Montréal et Québec, note la SCHL.

Les dividendes en disent long

BLOGUE. La belle performance des marchés boursiers s’explique surtout par ce qui se passe au coeur des entreprises...