Un trou de 389 G$ dans les régimes de retraite

Publié le 22/08/2012 à 11:55, mis à jour le 22/08/2012 à 12:18

Un trou de 389 G$ dans les régimes de retraite

Publié le 22/08/2012 à 11:55, mis à jour le 22/08/2012 à 12:18

Par La Presse Canadienne

Il y a un énorme trou dans le financement des fonds de pension nord-américains. Photo: Bloomberg

L'examen de 451 régimes de pensions aux prestations déterminées du Canada et des États-Unis par l'agence de notation DBRS a permis de découvrir que l'écart entre les avoirs de ces régimes et leurs obligations s'est considérablement accru l'an dernier.


Selon l'agence, plusieurs facteurs ont contribué à cette situation, incluant le maintien des taux d'intérêt à de bas niveaux.


L'examen a révélé que le déficit de financement combiné de ces 451 régimes de pensions a gonflé pour atteindre le montant sans précédent de 389 milliards $ en 2011.


DBRS affirme que plus des deux tiers des régimes à prestations déterminées examinés au cours de l'an dernier souffraient de sous-financement, et ce par "une marge importante".


Dans le cadre d'un régime de pensions à prestations déterminées, les employés versent habituellement une contribution fixe et se voient garantir un montant mensuel spécifique à leur retraite. Toute incapacité à effectuer ces paiements relève habituellement de la responsabilité de l'employeur, bien qu'il y ait eu des instances où les coûts menaçaient la survie de l'entreprise.


Selon l'agence, le déficit de financement a forcé les employeurs et leurs employés à augmenter leurs contributions, et DBRS met en garde contre la possibilité que ce geste nuise à la compétitivité des entreprises.


Si l'agence de notation estime qu'il n'y a pas de financement idéal "coulé dans le béton", un seuil de financement de 80 pour cent pour les régimes de pensions serait préférable, ce qui signifie que les deux tiers des régimes étudiés cette année sont grandement sous-financés, soutient DBRS.

Sur le même sujet

Retrait d'un REER avant la retraite: un pensez-y bien

Édition du 21 Février 2015 | Jean Décary

Il existe une conception répandue dans la population selon laquelle on ne peut retirer des sommes de son REER avant ...

La vision d'Eric Bushell, gestionnaire de la décennie

Édition du 07 Février 2015 | Yves Bourget

CHRONIQUE. L'annonce récente d'un programme d'assouplissement quantitatif de 1 140 milliards d'euros par la Banque ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

REER : 4 étapes pour les retardataires

Mis à jour le 28/02/2015 | Dominique Lamy

Impossible de procrastiner davantage : vous n’êtes qu’à quelques heures de la date butoir.

Warren Buffett: sa performance, son successeur, ses placements

28/02/2015

Voici quelques-uns des passages clés de la très populaire lettre annuelle de l'Oracle d'Omaha.

CSeries: Boeing et Airbus ont peur, selon Bombardier

27/02/2015 | Martin Jolicoeur

Qu’elle y croit ou non, la direction de Bombardier a affiché une confiance à la limite de l'insolence.