Un planificateur financier, un investissement

Publié le 19/11/2012 à 12:10, mis à jour le 08/10/2013 à 09:01

Un planificateur financier, un investissement

Publié le 19/11/2012 à 12:10, mis à jour le 08/10/2013 à 09:01

Faire affaire avec un planificateur financier est une décision majoritairement perçue comme un investissement, révèle un sondage mené pour le compte de l'Institut québécois de planification financière (IQPF).


Ainsi, 65 % des répondants qui ont déjà fait affaire avec un planificateur financier perçoivent ce choix comme un investissement, alors que seulement 5 % l'ont perçue comme une dépense. Sans surprise, 59 % des mêmes répondants se sont dits rassurés après avoir consulté un planificateur financier.


Le sondage démontre aussi que la profession de planificateur financier est encore méconnue de la part des Québécois. En effet, même si 85 % des répondants affirment avoir déjà entendu parler de la profession, seulement 50 % perçoivent des différences entre un planificateur financier et un conseiller.


En outre, les champs d'expertise de la profession gagnent à être connus davantage, selon le sondage. « Si les expertises en placements (81 %), finances (75 %), retraite (75 %) et fiscalité (52%) sont régulièrement mentionnées, celles de l'assurance (39 %), de la succession (35 %) et des aspects légaux (31 %) sont souvent oubliées par les répondants », apprend-on dans un communiqué de l'IQPF.


Le sondage a été réalisé par Léger Marketing, du 29 au 31 octobre 2012, auprès de 1001 Québécois âgés de 18 ans ou plus.

Sur le même sujet

Comment manier avec succès le placement anticonformiste

11:30 | Morningstar

Les rendements ont tendance à persister à courte échéance, mais miser sur des perdants à long terme peut être gagnant.

Tequila et sombrero

03/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. Des réformes propulsent le Mexique parmi le groupe sélect des pays émergents. Devriez-vous y investir?

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Cette fois c'est vrai: Jacob disparaît

Mis à jour il y a 30 minutes | Daniel Germain

L'entreprise Ă©tait Ă  vendre, mais faute d'acheteur, elle se met en faillite.

André Agassi et Phyllis Lambert à C2MTL

C2MTL a dévoilé aujourd’hui une dizaine de nouveaux conférenciers qui animeront sa 4e édition.

Bourse: les marchés galvanisés par les bons résultats

Il y a 52 minutes | LesAffaires.com et AFP

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Ainsi va la Bourse dont le rebond s'accélère.