Un planificateur financier, un investissement

Publié le 19/11/2012 à 12:10, mis à jour le 08/10/2013 à 09:01

Un planificateur financier, un investissement

Publié le 19/11/2012 à 12:10, mis à jour le 08/10/2013 à 09:01

Faire affaire avec un planificateur financier est une décision majoritairement perçue comme un investissement, révèle un sondage mené pour le compte de l'Institut québécois de planification financière (IQPF).


Ainsi, 65 % des répondants qui ont déjà fait affaire avec un planificateur financier perçoivent ce choix comme un investissement, alors que seulement 5 % l'ont perçue comme une dépense. Sans surprise, 59 % des mêmes répondants se sont dits rassurés après avoir consulté un planificateur financier.


Le sondage démontre aussi que la profession de planificateur financier est encore méconnue de la part des Québécois. En effet, même si 85 % des répondants affirment avoir déjà entendu parler de la profession, seulement 50 % perçoivent des différences entre un planificateur financier et un conseiller.


En outre, les champs d'expertise de la profession gagnent à être connus davantage, selon le sondage. « Si les expertises en placements (81 %), finances (75 %), retraite (75 %) et fiscalité (52%) sont régulièrement mentionnées, celles de l'assurance (39 %), de la succession (35 %) et des aspects légaux (31 %) sont souvent oubliées par les répondants », apprend-on dans un communiqué de l'IQPF.


Le sondage a été réalisé par Léger Marketing, du 29 au 31 octobre 2012, auprès de 1001 Québécois âgés de 18 ans ou plus.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Savoir choisir ses risques

Édition du 21 Mars 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Dans notre monde, il y a une tendance sociale profonde vers la recherche du risque zéro. Parents, ...

Bourse: «évitez d'essayer de prévoir la fin du marché haussier»

Le marché haussier fête son 6e anniversaire. Il a été généreux. Or, tenter de prédire sa fin est une stratégie perdante

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Risque d'affrontement entre l'Arabie saoudite et l'Iran

ANALYSE. La crise au Yémen déstabilise la région et accroît le risque d'une guerre entre l'Arable saoudite et l'Iran.

Immobilier : Trouvez des aubaines durant votre sommeil

27/03/2015 | Yvan Cournoyer

BLOGUE : Voici une liste d’actions qui vous aidera à dénicher la perle rare.

Trois questions pour savoir si vous comprenez quelque chose aux finances

26/03/2015 | Anne B-Godbout

Tester vos connaissances en finances en trois questions faciles.