Les jeunes, locomotives des FNB

Publié le 14/02/2017 à 15:39

Les jeunes, locomotives des FNB

Publié le 14/02/2017 à 15:39

Photo: 123rf.com

L'essor des fonds négociés en Bourse (FNB) passe par l'engouement croissant des jeunes investisseurs pour ce type de placement.


Les membres des générations Y (85%) et X (76%) sont en effet plus susceptibles que les investisseurs plus âgés (44 %) de faire de nouveaux placements dans des FNB, révèle un sondage de BlackRock Canada, soulignant par ailleurs que le recours aux FNB canadiens devrait augmenter en 2017.


Une grande majorité (93 %) des porteurs de parts de FNB actuels prévoient acheter d'autres parts au cours des 12 prochains mois, tandis que 40% des investisseurs qui n'en détiennent pas comptent le faire. Tandis qu'un investisseur canadien sur trois a investi dans des FNB, ce sont les millénaux (44 %) et la génération X (41%) qui en sont les principaux adeptes, comparativement à 33% pour les aînés et 24% pour les baby-boomers.


Selon le sondage, les jeunes investisseurs ont commencé à investir dans les FNB dans le but de diversifier leur actif et de réduire leur degré de risque. Le coût modique et la variété sont aussi les principales raisons évoquées.


L'âge est aussi un facteur important quant aux sources d'information des investisseurs sur les FNB. Les membres des générations Y et X sont ainsi bien plus susceptibles de consulter les sites Web financiers pour obtenir de l'information (38 % et 41%, respectivement) que les baby-boomers (30%) et les aînés (21%).


En revanche, près de la majorité des aînés (49%) consultent un conseiller financier professionnel, un courtier en valeurs mobilières ou un comptable pour en savoir plus sur les FNB, contre 46% des baby-boomers, 35% des membres de la génération X et seulement 28% des membres de la génération Y.


Autre fait notable, les porteurs de parts de FNB ont aussi plus tendance à être pleinement investis, n'ayant en moyenne que 19% de liquidités en portefeuille, tandis que les investisseurs qui ne détiennent pas de parts de FNB en ont en général nettement plus (35%).


image

Marketing de contenu

Mercredi 19 avril


image

Objectif Nord

Mardi 25 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 26 avril


image

Femmes Leaders

Mardi 16 mai


image

FinTech

Mercredi 31 mai


image

Communication interne

Mercredi 07 juin


image

Fusions-acquisitions

Mercredi 07 juin


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Transports

Mardi 03 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

Sur le même sujet

FNB: La croissance s'accélère encore mais...

10/03/2017 | Ian Gascon

L'industrie rivalise d'imagination pour augmenter l'offre de produit... le résultat n'est pas toujours très pertinent!

«Google a l’argent pour investir dans les bonnes idées», François Têtu, gestionnaire de portefeuille chez Valeurs mobilières Desjardins

Édition du 11 Mars 2017 | Stéphane Rolland

MARCHÉ EN ACTION.Quelle société trouvez-vous attrayante en ce moment ?FRANÇOIS TÊTU - Alphabet (GOOGL, 828,50 $ US) ...

OPINION À propos des FNB de technologie
Édition du 11 Mars 2017 | Yves Bourget
Les FNB conseillers en voie de disparition
10/02/2017 | Ian Gascon
Le coût des FNB
Édition du 11 Février 2017 | Yves Bourget

À la une

Retour des Expos: les investisseurs montréalais sont prêts

Le groupe d'investisseurs montréalais n'attend qu'un appel du commissaire Rob Manfred.

Expos: pas d'aide publique sans profit pour le gouvernement, dit Couillard

16/12/2016 | Stéphane Rolland

Les Expos devront générer un bénéfice pour les contribuables s'ils veulent l'appui du gouvernement, dit M. Couillard

Bombardier: les salaires des dirigeants ont bondi d'environ 50%

Sur fond de licenciements massifs, la rémunération globale des membres de la haute direction a dépassé les 44 millions $