Les Canadiens dépenseront 597 $ pour leurs cadeaux

Publié le 16/12/2016 à 13:30

Les Canadiens dépenseront 597 $ pour leurs cadeaux

Publié le 16/12/2016 à 13:30

Par lesaffaires.com

La moitié des Canadiens s’attendent à dépasser leur budget dans l’enthousiasme des fêtes de fin d’année. Mais, de l’ordre de 600 $, les dépenses moyennes pour leur magasinage accuseront une baisse de 8%, ressort-il d’un sondage de la Banque CIBC publié ce vendredi.


Les Canadiens déclarent qu'ils dépenseront en moyenne 597 $ pour leurs achats des Fêtes, soit un peu moins que les 652 $ de l'an dernier, peut-on lire dans les résultats du sondage en ligne mené par CIBC auprès de 1.516 adultes.


Des différences provinciales se marquent toutefois. Les Albertains prévoient 688 $ (+6 %), tandis que les Ontariens et les Québécois devraient couper leur budget de respectivement 12 % et de 10%. Même en réduisant leur budget de magasinage de 7 %, les gens de la région de l'Atlantique sont toujours en tête de liste pour l'achat des cadeaux, avec des dépenses moyennes de 803$.


À l’inverse, les milléniaux prévoient moins de folies, s’apprêtant à débourser 400 $ en moyenne (-14%).


Plaisirs coupables


Cela dit, 51 % des Canadiens s'attendent à dépasser leur budget et à avoir des dettes à rembourser après la période des Fêtes. Bon nombre d'entre eux (13 %) croient qu'ils se sentiront « un peu coupables » lorsqu'ils devront payer leur facture en janvier. 57 % pensent être en mesure de payer la totalité de leur solde de carte de crédit et 13 % affirment qu'ils n'utiliseront pas de carte de crédit. Enfin, près d'un tiers des répondants (29 %) s'attend à devoir reporter un solde.


« Le risque provient des dépenses que l'on n'emballe pas - les divertissements, les voyages, et même les ventes alléchantes du Lendemain de Noël et les festivités du Nouvel An », explique dans le communiqué David Nicholson, vice-président, Service Impérial CIBC. « Si l'on n'est pas suffisamment vigilant, ces dépenses imprévues peuvent faire dérailler le budget, même chez les plus rigoureux d'entre nous, et mener à des finances plus serrées, à du stress, voire à des regrets au moment où vient le temps de payer les factures », poursuit-il.


Fêtes à crédit


Le sondage démontre également que près des deux tiers des Canadiens de la génération X (de 35 à 54 ans) qui ont des dettes de carte de crédit reportent un solde pendant une année ou plus, ou ne savent plus à quand remonte la dernière fois où leur solde était à zéro.


« Bien que la plupart des Canadiens utilisent leur carte de crédit de manière responsable, il est très facile de se laisser emporter par l'esprit des Fêtes et de se laisser aller à la dépense », précise David Nicholson.

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Hausse des prix à la consommation au Québec

26/01/2018 | Catherine Charron

La hausse du prix des légumes frais, du transport et du logement contribue à alourdir la facture des Canadiens

Taux: 5 choses à retenir de la stratégie de la Banque du Canada

17/01/2018 | lesaffaires.com

Les jeux ne sont pas encore faits comme certains le pensent pour les futures hausses de taux.

À la une

Le titre CGI atteint des niveaux records. Devrait-on s'inquiéter?

17/02/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. J’estime que l’occasion est bonne de faire le point sur cette société de chez nous.

Encore fragile, la Bourse peut s'offrir d'autres gains

BLOGUE. Les assises techniques restent vacillantes, mais l'économie et les profits sont deux vents de dos.

Préparez-vous à la Russie de l’après-Poutine

17/02/2018 | François Normand

ANALYSE. Il faut déjà penser à la période d’incertitude qui suivra la fin du «poutinisme».