Les Canadiens dépenseront 597 $ pour leurs cadeaux

Publié le 16/12/2016 à 13:30

Les Canadiens dépenseront 597 $ pour leurs cadeaux

Publié le 16/12/2016 à 13:30

Par lesaffaires.com

La moitié des Canadiens s’attendent à dépasser leur budget dans l’enthousiasme des fêtes de fin d’année. Mais, de l’ordre de 600 $, les dépenses moyennes pour leur magasinage accuseront une baisse de 8%, ressort-il d’un sondage de la Banque CIBC publié ce vendredi.


Les Canadiens déclarent qu'ils dépenseront en moyenne 597 $ pour leurs achats des Fêtes, soit un peu moins que les 652 $ de l'an dernier, peut-on lire dans les résultats du sondage en ligne mené par CIBC auprès de 1.516 adultes.


Des différences provinciales se marquent toutefois. Les Albertains prévoient 688 $ (+6 %), tandis que les Ontariens et les Québécois devraient couper leur budget de respectivement 12 % et de 10%. Même en réduisant leur budget de magasinage de 7 %, les gens de la région de l'Atlantique sont toujours en tête de liste pour l'achat des cadeaux, avec des dépenses moyennes de 803$.


À l’inverse, les milléniaux prévoient moins de folies, s’apprêtant à débourser 400 $ en moyenne (-14%).


Plaisirs coupables


Cela dit, 51 % des Canadiens s'attendent à dépasser leur budget et à avoir des dettes à rembourser après la période des Fêtes. Bon nombre d'entre eux (13 %) croient qu'ils se sentiront « un peu coupables » lorsqu'ils devront payer leur facture en janvier. 57 % pensent être en mesure de payer la totalité de leur solde de carte de crédit et 13 % affirment qu'ils n'utiliseront pas de carte de crédit. Enfin, près d'un tiers des répondants (29 %) s'attend à devoir reporter un solde.


« Le risque provient des dépenses que l'on n'emballe pas - les divertissements, les voyages, et même les ventes alléchantes du Lendemain de Noël et les festivités du Nouvel An », explique dans le communiqué David Nicholson, vice-président, Service Impérial CIBC. « Si l'on n'est pas suffisamment vigilant, ces dépenses imprévues peuvent faire dérailler le budget, même chez les plus rigoureux d'entre nous, et mener à des finances plus serrées, à du stress, voire à des regrets au moment où vient le temps de payer les factures », poursuit-il.


Fêtes à crédit


Le sondage démontre également que près des deux tiers des Canadiens de la génération X (de 35 à 54 ans) qui ont des dettes de carte de crédit reportent un solde pendant une année ou plus, ou ne savent plus à quand remonte la dernière fois où leur solde était à zéro.


« Bien que la plupart des Canadiens utilisent leur carte de crédit de manière responsable, il est très facile de se laisser emporter par l'esprit des Fêtes et de se laisser aller à la dépense », précise David Nicholson.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

L'économie américaine donne des signes mitigés, la Fed aussi

15/11/2018 | AFP

Les Américains consomment, mais en amont, l’activité manufacturière semble montrer des signes d’essoufflement.

L'inflation avance de 0,3% aux États-Unis

Sur les 12 derniers mois, l’inflation américaine s’est établie à 2,5 %.

À la une

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.