Les Canadiens dépenseront 597 $ pour leurs cadeaux

Publié le 16/12/2016 à 13:30

Les Canadiens dépenseront 597 $ pour leurs cadeaux

Publié le 16/12/2016 à 13:30

Par lesaffaires.com

La moitié des Canadiens s’attendent à dépasser leur budget dans l’enthousiasme des fêtes de fin d’année. Mais, de l’ordre de 600 $, les dépenses moyennes pour leur magasinage accuseront une baisse de 8%, ressort-il d’un sondage de la Banque CIBC publié ce vendredi.


Les Canadiens déclarent qu'ils dépenseront en moyenne 597 $ pour leurs achats des Fêtes, soit un peu moins que les 652 $ de l'an dernier, peut-on lire dans les résultats du sondage en ligne mené par CIBC auprès de 1.516 adultes.


Des différences provinciales se marquent toutefois. Les Albertains prévoient 688 $ (+6 %), tandis que les Ontariens et les Québécois devraient couper leur budget de respectivement 12 % et de 10%. Même en réduisant leur budget de magasinage de 7 %, les gens de la région de l'Atlantique sont toujours en tête de liste pour l'achat des cadeaux, avec des dépenses moyennes de 803$.


À l’inverse, les milléniaux prévoient moins de folies, s’apprêtant à débourser 400 $ en moyenne (-14%).


Plaisirs coupables


Cela dit, 51 % des Canadiens s'attendent à dépasser leur budget et à avoir des dettes à rembourser après la période des Fêtes. Bon nombre d'entre eux (13 %) croient qu'ils se sentiront « un peu coupables » lorsqu'ils devront payer leur facture en janvier. 57 % pensent être en mesure de payer la totalité de leur solde de carte de crédit et 13 % affirment qu'ils n'utiliseront pas de carte de crédit. Enfin, près d'un tiers des répondants (29 %) s'attend à devoir reporter un solde.


« Le risque provient des dépenses que l'on n'emballe pas - les divertissements, les voyages, et même les ventes alléchantes du Lendemain de Noël et les festivités du Nouvel An », explique dans le communiqué David Nicholson, vice-président, Service Impérial CIBC. « Si l'on n'est pas suffisamment vigilant, ces dépenses imprévues peuvent faire dérailler le budget, même chez les plus rigoureux d'entre nous, et mener à des finances plus serrées, à du stress, voire à des regrets au moment où vient le temps de payer les factures », poursuit-il.


Fêtes à crédit


Le sondage démontre également que près des deux tiers des Canadiens de la génération X (de 35 à 54 ans) qui ont des dettes de carte de crédit reportent un solde pendant une année ou plus, ou ne savent plus à quand remonte la dernière fois où leur solde était à zéro.


« Bien que la plupart des Canadiens utilisent leur carte de crédit de manière responsable, il est très facile de se laisser emporter par l'esprit des Fêtes et de se laisser aller à la dépense », précise David Nicholson.

À suivre dans cette section


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Saputo se déleste d'une importante usine en Australie

18/07/2018 | Julien Arsenault, PC

En la cédant à l'un de ses principaux rivaux dans ce marché, Bega Cheese, pour 244 millions de dollars canadiens.

S’endetter à cause du prix du papier de toilette?

12/06/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Il n’y a pas de petites économies, mais ce n’est pas avec elles qui sauvent des finances qui dérapent.

À la une

Il faudrait dépenser plus à la retraite

06:02 | Conseiller

Trop de retraités ne profitent pas autant qu’ils le devraient de l’argent qu’ils ont mis tant d’efforts à accumuler.

Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture ce mardi

Mis à jour il y a 2 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les craintes de contagion de la crise de la livre turque s'apaisent. Mais les intervenants de marchés demeurent ...

Titres en action: Home Depot, Royal Mail, Bayer...

Mis à jour il y a 5 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici quelques annonces qui ont fait ou vont faire bouger les cours de ces entreprises.