Comment enseigner la valeur de l'argent aux enfants

Publié le 22/06/2012 à 15:52, mis à jour le 08/10/2013 à 09:30

Comment enseigner la valeur de l'argent aux enfants

Publié le 22/06/2012 à 15:52, mis à jour le 08/10/2013 à 09:30

Les enfants croient que l'argent pousse dans les arbres. Comment les faire revenir sur terre ?


Petits, ils demandent des bonbons, des jouets et des céréales sucrées. Plus grands, ils veulent toujours des bonbons, mais aussi des gadgets électroniques, des cellulaires, des ordinateurs portables, des vêtements griffés, des équipements de sport qui coûtent la peau des fesses... Sans compter le voyage en Europe avec l'école. Pas étonnant : les jeunes sont bombardés de discours publicitaires qui incitent à la surconsommation, et cela, dès la petite enfance. Et il ne faut pas compter sur l'école pour faire leur éducation financière, car le cours d'économie du secondaire 5 a été aboli en 2009. Cette responsabilité nous revient à nous, les parents. Quelques conseils :


1-Commencez tôt. Vers trois ou quatre ans, l'enfant ressent ses premiers désirs matériels. C'est le moment de lui enseigner le lien entre les biens et l'argent : «Il faut des sous pour acheter ceci ou cela», «Je sais que tu aimerais avoir cette poupée, mais je ne veux pas dépenser de l'argent pour cela maintenant», etc. «Faites-lui comprendre que les choses ne sont pas gratuites, résume Stéphanie Paquin, conseillère budgétaire à l'ACEF de l'Est de Montréal. Mais ne lui dites pas que vous n'aurez plus d'argent pour la nourriture ou le loyer si vous lui achetez le jouet dont il a envie. Il ressentirait alors de l'insécurité.»


2Faites-lui manipuler de l'argent. «Nous payons tout avec des cartes, constate Stéphanie Paquin. Les enfants ne voient plus leurs parents manipuler de l'argent.» Et chacun sait que les cartes, c'est abstrait... même pour les adultes. Alors, dès l'âge de cinq ans, laissez votre enfant manipuler des pièces de monnaie et des billets de banque, et apprenez-lui à les différencier. Par exemple, demandez-lui combien de pièces de cinq cents ou de 25 cents il faut pour obtenir un ou deux dollars. De plus, expliquez-lui que les guichets automatiques ne donnent pas de l'argent comme par magie. Dites-lui qu'il faut d'abord gagner cet argent en travaillant et le déposer ensuite (pour l'aider à comprendre, comparez les guichets à de grosses tirelires).


3-Apprenez-lui à faire de bons choix. Nous ne pouvons pas tout acheter (du moins, le commun des mortels). Très jeune, l'enfant doit comprendre qu'il faut parfois choisir - et assumer ensuite sa décision. «Quand vous l'emmenez au magasin, expliquez-lui ce que «faire des choix» veut dire, et enseignez-lui à s'imposer des limites», conseille Stéphanie Paquin.


4-Utilisez l'argent de poche pour l'initier à l'épargne. Donnez-lui son allocation en différentes coupures et encouragez-le à en déposer une partie dans son compte d'épargne. Incitez-le à se fixer des objectifs. Par exemple, s'il désire un nouveau jeu vidéo, suggérez-lui de mettre chaque semaine un montant de côté pour le payer (en tout ou en partie). C'est ainsi que votre héritier apprendra la valeur de l'argent et prendra des habitudes d'épargne. Il comprendra notamment que, s'il dépense tous ses revenus en sorties et en friandises, il ne parviendra jamais à financer ses projets plus ambitieux. Il dépense tout et demande une avance sur la semaine suivante ? Le mieux, c'est de le faire attendre. Si vous acceptez, précisez qu'il s'agit d'une exception.



image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

Sur le même sujet

Notre lecteur peut-il partir à 58 ans ?

Édition du 17 Juin 2017 | Stéphane Rolland

CLINIQUE RETRAITE. Quand la retraite demeure lointaine, il peut être difficile de savoir si on est...

Chronique d'une fusion : la Fondation des maladies mentales et Québec Jeunes

Édition du 03 Juin 2017 | Diane Bérard

L'avenir de la philanthropie passe-t-il par les fusions ? Les pressions des donateurs et le resserrement du financement ...

À la une

Chute significative du nombre de courtiers immobiliers

16:30 | Matthieu Charest

Depuis 2011, le nombre de courtiers immobiliers au Québec connaît une diminution constante.

6 espaces de coworking cool à Montréal

14:32 | Adil Boukind

Que vous soyez une entreprise, une start-up ou un travailleur automne, vous devriez trouver votre bonheur.

Certification WELL: et si aller au travail améliorait votre santé?

BLOGUE. Certains édifices rendent malades. D'autres peuvent améliorer notre santé. C'est le cas des immeubles WELL.