Au tour des cartes de crédit

Publié le 01/12/2008 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:56

Au tour des cartes de crédit

Publié le 01/12/2008 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:56

Par Daniel Germain

Après les prêts hypothécaires, les cartes de crédit saigneront à leur tour les banques américaines. Les dettes accumulées sur cartes de crédit s'élèvent à 950 milliards de dollars, et de plus en plus d'Américains peinent à les rembourser. Les mauvaises créances pourraient s'élever à 41 milliards de dollars cette année, et à 96 milliards en 2009. On est loin des 11,9 billions (un billion = mille milliards) de dollars que représente le marché hypothécaire, mais les difficultés sur le marché des cartes de crédit pourraient faire très mal aux banques. D'abord, les mauvais payeurs potentiels sont, toutes proportions gardées, près de trois fois plus nombreux dans ce secteur. Ensuite, les banques ne peuvent pas compter sur un bien en garantie, comme une maison, pour se rembourser. Cela pourrait toucher des banques jusque-là épargnées par la débâcle hypothécaire, comme Bank of America et JPMorgan.


image

Efficacité énergétique

Vendredi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Des obligations à court terme en période de hausse de taux. Pas toujours la meilleure idée!

Il y a 49 minutes | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi?

Comment éviter de prendre une décision irrationnelle

10:51 | Valérie et Sylvia Gilbert

BLOGUE - Voici un outil qui aide à prendre des décisions d'affaires, et même lors d'une élection, comme le 1er octobre.

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Il y a 48 minutes | Dominique Beauchamp

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.