275 000 $ pour l'Institut Pacifique

Publié le 31/03/2012 à 00:00

275 000 $ pour l'Institut Pacifique

Publié le 31/03/2012 à 00:00

Par Les Affaires

C'est sous la présidence de Gérard Geoffrion, président de Holding GMCR Canada, que l'Institut Pacifique a lancé sa campagne annuelle de financement, avec un objectif de 275 000 $. Les fonds recueillis permettront d'offrir aux jeunes des écoles du Québec des outils pour prévenir la violence sous toutes ses formes et faire en sorte qu'ils puissent apprendre dans un milieu calme et sécuritaire.


Sur la photo :


Première rangée, de gauche à droite : Shirlane Day (Institut Pacifique) ; Gérard Geoffrion (Holding GMCR Canada et président de la campagne de financement 2012) ; Isabelle Pasquet-Geairon (Holding GMCR Canada). Deuxième rangée : Éric Montminy (Normandin Beaudry) ; François-Pierre Le Scouarnec (Podium Tech) ; Carmelle Marcoux (CAPINABEL) ; Dominique Hamel (KPMG).Troisième rangée : Marc-Antoine Longpré (Groupe Perron) ; Martine Laberge (Samson Bélair/Deloitte & Touche) ; Luc Sicotte (Landmark Properties) ; Denis Lacroix (KPMG) ; Benoît Tremblay (Fondation de l'Hôpital Sacré-Coeur). À l'arrière, les enfants de la classe de 4e année de l'école Notre-Dame-de-la-Paix, à Verdun

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Jeudi 06 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations Ă  court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: