Le meilleur moment pour acheter un billet d’avion

Publié le 13/05/2013 à 10:19

Le meilleur moment pour acheter un billet d’avion

Publié le 13/05/2013 à 10:19

Par Claudine Hébert

Vous croyez économiser en achetant votre billet d’avion des mois à l’avance ? Erreur. Vous risquez de le payer beaucoup plus cher… aussi cher que si vous l’achetiez à la dernière minute.

«Au Canada, le meilleur moment pour bénéficier des tarifs aériens les plus avantageux se situe en moyenne entre le 19e et le 10e jour avant le départ en fonction des destinations», rapporte Naman Budhdeo, président de FlightNetwork, la 2e plus agence de voyage canadienne la plus visitée sur le web après Expedia.ca.


Cette entreprise ontarienne, fondée en 1998, étudie régulièrement les fluctuations des prix des billets d’avion émis au pays. Cette moyenne est basée sur plus de 430 millions de recherches de prix et 510 000 billets achetés en 2012.


Selon FlightNetwork, le coût du billet d’avion pour les vols domestiques au Canada a tendance à diminuer à partir du 90e jour de son émission jusqu’au 14e jour avant le départ.


« En général, on obtient les meilleurs tarifs entre le 10e et le 13e jour, précise M. Budhdeo. Notez que les jours de fêtes, les congés scolaires, les périodes de vacances peuvent néanmoins changer la donne.


Si votre destination est américaine, les prix sont, en moyenne, au plus bas entre le 16e et 19e jour avant le départ. Le coût des billets semblent toutefois demeurer stable entre le 90e jour et le 21e avant le départ.


Pour les vols internationaux, le coût des billets va décroître à partir du 180e jour de son émission jusqu’au 14e jour avant le départ. « Les meilleurs tarifs surviennent en moyenne entre le 10e et 14e jour », indique le président de FlightNetwork.


Remarquez, les données de FlightNetwork conviennent à la réalité des voyageurs d’affaires, souligne Claudio Gubitosa, vice-président développement des affaires et solutions clients chez Vision 2000.


La plus importante compagnie indépendante de gestion de voyage au pays recommande justement à ses voyageurs d’affaires d’acheter leurs billets d’avion entre le 21e et le 14e jour avant le départ.


« Nos statistiques démontrent que près de 70% des clients doivent modifier leur date de départ lorsque les billets sont achetés trop longtemps à l’avance. Par conséquent, leur économie s’élimine en frais de pénalité. Mieux vaut donc acheter un billet d’avion qui allie à la fois flexibilité et bon prix », explique M. Gubitosa.  


Par ailleurs, la situation n’a rien de comparable chez nos voisins du sud. CheapAir.com, un moteur de recherche de billets d’avions dont le siège social se trouve en Californie, a obtenu pour le marché américain des résultats très différents.


Basé sur 560 millions de recherches de billets en 2012 (incluant Air Canada, West Jet et Air Transat), l’étude révèle que le meilleur moment pour acheter un billet pour un vol domestique aux États-Unis se situe autour du 49e jour avant le départ. Pour les vols internationaux, le 81e jour s’est révélé être le Jour J.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Les croisiéristes et la baisse du nombre de constructions aideront les hôteliers en 2019

11/02/2019 | Martin Jolicoeur

Après une année au ralenti, les hôteliers ont bon espoir de renouer avec la croissance en 2019.

Les touristes seront plus nombreux à Montréal en 2019

Tourisme Montréal établit la croissance de leurs dépenses à 5,6%, ce qui représente plus de 4,75G$ pour l'industrie.

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.