Feu vert au projet de 800 M$ de Stolt LNGaz à Bécancour

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Septembre 2015

Feu vert au projet de 800 M$ de Stolt LNGaz à Bécancour

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Septembre 2015

Par Les Affaires

Le Groupe Desgagnés sera responsable du transport maritime du gaz naturel liquéfié produit à Bécancour. Il le livrera aux clients Stolt LNGaz disséminés sur la Côte-Nord et les autres côtes canadiennes.

CENTRE-DU-QUÉBEC


Feu vert au projet de 800 M$ de Stolt LNGaz à Bécancour


Le gouvernement du Québec vient de donner le feu vert au projet de Stolt LNGaz de construire et d'exploiter une usine de liquéfaction de gaz naturel dans le Parc industriel et portuaire de Bécancour, un projet évalué à 800 millions de dollars. La construction de l'usine devrait débuter au premier trimestre de 2016 et créera près de 200 emplois directs. Les activités de l'usine sont censées engendrer plus d'une centaine d'emplois directs et indirects. Stolt LNGaz compte produire 500 000 tonnes par an de gaz naturel liquéfié (GNL) à ses installations de Bécancour en s'approvisionnant au réseau de Gaz Métro. Elle distribuera le GNL, principalement par petits navires méthaniers exploités par le Groupe Desgagnés et par camions-citernes, aux entreprises québécoises non desservies par le réseau de gaz naturel. Arrivé à destination, le GNL sera gazéifié de nouveau sur le site d'accueil. — L’HEBDO JOURNAL, TROIS-RIVIÈRES


CAPITALE-NATIONALE


Réouverture de la station Blü à Saint-Tite-des-Caps


Un nouveau propriétaire relancera la station Blü bains nordiques, à Saint-Tite-des-Caps, qui a cessé ses activités en mars dernier pour cause de faillite. Yanik Guillemette, président de Guillemette Propriétés, prévoit rouvrir la station en novembre et injecter 5 M$ supplémentaires dans le projet, en développant notamment une offre de microchalets sur le site, qui seraient situés en bordure de la rivière Lombrette. Yanik Guillemette veut mettre en place des partenariats avec des secteurs touristiques d’importance dans Charlevoix pour propulser l’offre de son nouvel établissement. « L’entreprise bénéficiera de l’appui des partenaires locaux, du site enchanteur et de l’achalandage touristique de la région de Charlevoix », dit le maire de Saint-Tite-des-Caps, Majella Pichette. — QUÉBEC HEBDO, QUÉBEC


ESTRIE


L’avenir du supermarché Provigo de Magog est assuré


Quelques semaines après avoir annoncé son intention de fermer 52 magasins au Canada, la marque Provigo, membre du groupe Loblaw, vient d’annoncer que Michel Frigon prendra en main l’avenir du Provigo Le Marché de Magog. Michel Frigon devient ainsi marchand propriétaire franchisé du supermarché qu’il dirigeait depuis une quinzaine d’années. Actif dans l’alimentation depuis 37 ans, M. Frigon a commencé sa carrière chez l’épicier Steinberg. Au fil des ans, le Provigo Le Marché de Magog a porté successivement les noms de Provigo Lefebvre, Provigo Pelchat et Loblaws. Plusieurs millions de dollars y ont été investis en 2013 afin d’agrandir le magasin et d’offrir un nouveau concept à la clientèle. Le commerce a une superficie de 6 300 m2. – LE REFLET DU LAC, MAGOG


GASPÉSIE


Projet de fonds de 1 M$ pour stimuler l'économie de la région de Matane


L'homme d'affaires François Rioux fait appel aux dirigeants d'entreprises afin de réunir un fonds de un million de dollars d'ici cinq ans pour aider à la relance de l'économie de la région de Matane. Le président du Groupe Bertrand Rioux a réussi à amasser 150 000 $ jusqu'à maintenant et pense être en mesure d'atteindre son objectif au cours des prochaines semaines. Il a envoyé dans un premier temps une lettre à une centaine d'entrepreneurs du territoire les invitant à contribuer à cette initiative pour une somme de 5 000 $ afin de constituer une réserve de 250 000 $, avant de reprendre l'exercice en communiquant directement avec chacun. François Rioux espère aussi recevoir l'aide des gouvernements pour établir ce fonds, dont la gestion serait confiée à un «organisme porteur». L'argent servirait à financer des projets d'entreprise et à faire du démarchage stratégique. M. Rioux propose aussi de former un groupe de Dragons matanais qui agiraient comme mentors et encourageraient le démarrage d'entreprises. Le Groupe Bertrand Rioux exploite la chaîne hôtelière Groupe Riôtel, entre autres. — L’AVANTAGE GASPÉSIEN, MATANE


OUTAOUAIS


L'École du Barreau s'installera à Gatineau


L'École du Barreau déménagera d'Ottawa à Gatineau l'été prochain. L'École, qui compte aussi des centres à Montréal, Québec et Sherbrooke, est à finaliser une entente de cinq ans avec l'Université du Québec en Outaouais (UQO), afin de louer des bureaux et des salles de classe pour offrir des cours préparatoires, des conférences et ateliers, ainsi que de la formation professionnelle aux futurs avocats. Au total, l'École accueille annuellement 1 100 bacheliers qui proviennent de facultés de droit civil. À Gatineau, le centre devrait admettre quelque 120 étudiants par année. «Cette proximité sera très positive, puisque nous amorçons le travail nécessaire afin d'offrir le programme de droit civil à l'UQO dans un proche avenir», souligne Denis Harrisson, recteur de l'UQO. — LA REVUE, GATINEAU


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Nouvelles de la communauté

Édition du 26 Août 2017 | Les Affaires

Une centaine de personnes ont participé au 14e tournoi de golf annuel Ken Reed de la Mission Old Brewery, au Club de ...

Comment les avocats réinventent la pratique de leur profession

Édition du 14 Janvier 2017 | Anne Gaignaire

PROFESSION : AVOCAT. Le domaine d'activité des avocats est en pleine ébullition : le modèle d'affaires traditionnel ...

OPINION Pourquoi les jeunes avocats peinent à trouver du travail
Édition du 14 Janvier 2017 | Anne Gaignaire
Avocat ou notaire en droit des affaires : quelles différences ?
Édition du 14 Janvier 2017 | Anne Gaignaire
Des avocats prudents face aux médias sociaux
Édition du 20 Février 2016 | Caroline Larocque-Allard

À la une

La guerre en Asie est-elle inévitable?

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?