Banque Nationale: la plus importante collection d'entreprise du Canada

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Avril 2015

Banque Nationale: la plus importante collection d'entreprise du Canada

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Avril 2015

slide-image

Lespace d’exposition du 600, rue de la Gauchetière, à Montréal.

Le but de la collection de la Banque Nationale est avant tout de soutenir les artistes canadiens.

Lespace d’exposition du 600, rue de la Gauchetière, à Montréal.
slide-image

Patrick Coutu, Vague, 2012

Bronze

Patrick Coutu, Vague, 2012
slide-image

Lynn Cohen, Sans titre, 2011

Épreuve chromogène (134 x 152 cm)

Lynn Cohen, Sans titre, 2011
slide-image

Ian Wallace, In the Street of Vancouver (Esther II), 1990

Acrylique et photographie marouflée sur toile (243 x 121 cm)

Ian Wallace, In the Street of Vancouver (Esther II), 1990
slide-image

Claude Tousignat

Diptyques, 1971

Claude Tousignat
Par Dominique Froment

Avec quelque 7 000 oeuvres, la collection de la Banque Nationale est la plus importante collection d'entreprise du Canada (pour le nombre d'oeuvres et non sa valeur), affirme Jo-Ann Kane, la conservatrice.


Cliquez ici pour consulter le dossier «Comment investir dans l'art»


L'initiative de cette collection, qui remonte à 1971, revient à André Bachand, père de Raymond, l'ancien ministre des Finances du Québec. M. Bachand père avait lancé quelques années plus tôt ce qui est devenu le Bureau du développement et des relations avec les diplômés de l'Université de Montréal, une entité chargée de recueillir des fonds pour l'établissement.


«Mon père connaissait presque tous les dirigeants de grandes entreprises du Québec pour avoir sollicité auprès d'eux un don à l'Université de Montréal, explique Raymond Bachand à Les Affaires. Et comme il était un grand collectionneur de gravures, il s'était mis en tête de convaincre l'institution financière de mettre sur pied une collection pour aider les graveurs.»


M. Bachand ne se souvient plus si c'est la Banque canadienne nationale ou la Banque provinciale du Canada (elles ont fusionné en 1979 pour former la Banque Nationale du Canada) qui a créé la collection d'oeuvres d'art.


Une collection à trois volets


Mme Kane, qui est également présidente du conseil d'administration de l'Association des collections d'entreprises, explique que la collection de la Banque Nationale est répartie en trois volets.


Le volet historique comprend des oeuvres à partir de 1895 jusqu'à la période contemporaine. Il regroupe de grands noms de la peinture canadienne et québécoise, comme Jean-Paul Riopelle, Jean-Paul Lemieux, Paul-Émile Borduas, Ozias Leduc, Suzor-Côté, Maurice Cullen et Arthur Lismer.


Le deuxième volet porte sur l'art contemporain (oeuvres produites depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale). Il rassemble des artistes de renom, dont Marcelle Ferron, Fernand Leduc, Serge Lemoyne, Guido Molinari, Edmund Alleyn, Charles Gagnon et Robert Wolfe.


Le troisième volet, la collection d'art actuel, réunit des oeuvres réalisées au cours des 10 dernières années par des artistes tels que Valérie Blass, Patrick Coutu, Pascal Grandmaison, Lynne Cohen, Marc Séguin, Ken Lum et Ian Wallace.


Cliquez ici pour consulter le dossier «Comment investir dans l'art»


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Entrepreneurs, allez jouer dehors!

14/06/2017 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Trop d’entrepreneurs restent barricadés alors que le premier produit que l’on vend, c’est nous-mêmes.

Peintres et galeries d'art à l'assaut du Web

Édition du 28 Mai 2016 | Alain McKenna

Oubliez un instant la réalité virtuelle et les applications bancaires pour téléphone intelligent. La révolution ...

À la une

Le secret du succès du Starbucks Germain-des-Prés

BLOGUE INVITÉ. L’entreprise de Seattle encourage les initiatives qui permettent de créer une relation avec les clients.

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...

Privatisation de la SAQ: des résultats au mieux mitigés

La privatisation de la SAQ aurait des résultats au mieux mitigés, révèle une étude commandée par le gouvernement.