De nouveaux modèles qui ont du caractère: FORD MUSTANG 2015 - À la conquête de la planète

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Janvier 2014

De nouveaux modèles qui ont du caractère: FORD MUSTANG 2015 - À la conquête de la planète

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Janvier 2014

Chez Ford, aucune voiture n'est aussi respectée ni connue dans le monde entier que la Mustang. Il n'est donc pas étonnant que le constructeur américain ait décidé de la commercialiser à très grande échelle.


La Ford Mustang 2015 sera vendue aux quatre coins de la planète, et lors de son dévoilement mondial en décembre 2013, on l'a présentée simultanément dans six villes réparties sur quatre continents.


La carrosserie se révèle entièrement redessinée, mais grandement inspirée des générations précédentes. La Mustang 2015 bénéficie d'une posture plus basse et d'une largeur plus grande, alors que sa ligne de toit s'étire davantage pour atteindre l'extrémité de son coffre, afin de recréer le look «fastback» classique. La version décapotable sera également de retour, et son toit électrique s'abaissera plus rapidement.


L'habitacle subira lui aussi un rafraîchissement, pour offrir désormais des matériaux de plus grande qualité et un équipement plus complet. Le V6 de 3,7 l et le V8 de 5,0 l seront de retour, produisant respectivement plus de 300 et 420 ch. Toutefois, un nouveau moteur moins énergivore sera proposé afin de plaire aux marchés étrangers : il s'agit d'un quatre cylindres turbo de 2,3 l, mais qui développera tout de même plus de 305 ch. Dans tous les cas, on pourra choisir entre une boîte manuelle et une boîte automatique avec sélecteurs au volant.


Prix : n.d.


Disponibilité : automne 2014


Les plus : Une clé intelligente, la surveillance des angles morts et un régulateur de vitesse adaptatif.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Contrats publics

Lundi 10 juin

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.