Le Québec débarque en force au Bourget

Publié le 15/06/2013 à 00:00, mis à jour le 13/06/2013 à 16:40

Le Québec débarque en force au Bourget

Publié le 15/06/2013 à 00:00, mis à jour le 13/06/2013 à 16:40

Par Martin Jolicoeur

Photo: Bloomberg

Bombardier, CAE, Héroux-Devtek... En tout, une trentaine d'entreprises et organismes de l'industrie aéronautique du Québec prendront part dans les prochains jours au Salon international de l'aéronautique et de l'espace Paris Le Bourget.


Ce salon est la grand-messe de l'industrie aéronautique mondiale. Lors de sa dernière édition, l'événement avait attiré plus de 2 200 entreprises exposantes provenant de 45 pays et plus de 151 000 visiteurs issus de l'industrie.


Et encore une fois, le Québec y sera avec l'espoir de défendre ses parts de marché, aux prises avec une énorme concurrence internationale. Avec des ventes annuelles estimées à 12,1 milliards de dollars, l'industrie aérospatiale de la province a reculé ces dernières années au sixième rang mondial, derrière les États-Unis, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et le Japon.


Qu'à cela ne tienne, fort d'un nouveau pavillon de 90 m2 sur deux étages, l'industrie québécoise cherchera à tirer son épingle du jeu au sein de l'espace réservé à la délégation du Québec. «Ce sera une très grosse année, prévoit Suzanne Benoît, la pdg d'Aéro Montréal. Malgré un contexte économique incertain, la participation des entreprises québécoises sera de 20 % supérieure à celle de l'année dernière.»


Le CSeries très attendu


Comme à son habitude, Aéro Montréal prévoit quelques annonces, en compagnie d'entreprises, du Fonds de solidarité FTQ et de représentants des gouvernements du Québec et d'Ottawa.


Avec l'imminence d'un premier vol officiel de l'avion CSeries de Bombardier, les occasions d'être vus et entendus risquent de se démultiplier.


«C'est un grand projet. Mais j'estime qu'il arrive au bon moment. Avec cet avion CSeries, Bombardier se positionne bien pour l'avenir», soutient André Viau, directeur du portefeuille de l'industrie aéronautique du Fonds FTQ.


Bombardier et CAE auront leur propre espace d'exposition. Bombardier occupera un chalet de 864 m2 permettant à ses 150 représentants d'accueillir partenaires et clients. Bombardier doit également présenter de nombreux avions, dont un Q400, un CRJ 1000, un Global 6000 et une maquette du CSeries.


«Une chose est sûre, avec plus de 15 heures de travail par jour, c'est un des moments les plus occupés de l'année pour nos employés», explique Haley Dunne, chef et porte-parole principal de Bombardier Aéronautique.


En plus de l'annonce de nouvelles commandes, de la part de Bombardier, de ses avions CSeries, l'analyste Cameron Doerksen, de la Financière Banque Nationale, prévoit aussi quelques annonces de la part de CAE, bien qu'aucune à son avis ne devrait être significative.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

Que nous réservent les 10 prochaines années en Bourse?

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes d’avis que les marchés boursiers offriront des rendements intéressants, mais plus modestes.

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.