Les grands perdants de l'électrification


Édition du 20 Mai 2017

L'électrification des transports mènera à des bouleversements qui ne profitent pas à tout le monde. Certaines industries et leurs entreprises pourraient avoir à changer leurs pratiques, au risque de disparaître. Voici quelques exemples.
L'industrie du pétrole
C'est ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Autos électriques: Québec devrait bonifier les incitatifs, dit un comité

Il y a déjà «beaucoup d'argent public sur la table», dit Philippe Couillard.

Des concessionnaires auto sous pression

Édition du 16 Septembre 2017 | Claudine Hébert

Nouveau décor, nouvelle façade, encore plus de portes de garage... Les programmes d'image imposés par les ...

À la une

La montréalaise Lightspeed obtient un financement de 207M$

17/10/2017 | Denis Lalonde

La Caisse de dépôt et Investissement Québec sont au nombre des investisseurs.

Bombardier: des fournisseurs pâtiront de l’arrivée d’Airbus

17/10/2017 | François Normand

Des spécialistes expliquent pourquoi il y aura aussi des perdants à la suite de la prise de contrôle du CSeries.

La marque Roots doit se faire moins gourmande

Mis à jour le 17/10/2017 | Dominique Beauchamp

Les actionnaires de Roots vendent toujours 200 à 230M$ d'actions, mais le prix est 14 à 25% moindre que prévu.