Nouvelle nuit chaude pour le bitcoin

Publié le 08/12/2017 à 06:34

Nouvelle nuit chaude pour le bitcoin

Publié le 08/12/2017 à 06:34

Par AFP

Photo: 123rf.com

Le bitcoin était soumis à de fortes variations vendredi, le cours de la plus importante des cryptomonnaies différant aussi fortement selon les plateformes sur lesquelles elle se négocie.


Dans la nuit de jeudi à vendredi, le cours du bitcoin a brièvement dépassé les 17 000$US, avant de retomber moins de quatre heures plus tard à 14600$US, puis de rebondir à nouveau, d'après l'agence Bloomberg qui calcule un cours moyen basé sur plusieurs plateformes.


Sur l'une des plus grandes de ces plateformes, Coinbase, le cours de la monnaie virtuelle, dont la valeur n'est gagée sur aucun actif matériel sous-jacent, avait même frôlé les 19700$US jeudi peu avant 17H00 GMT.


Ces mouvements frénétiques surviennent alors que la plateforme boursière américaine Chicago board options exchange (CBOE) va lancer ses premiers produits en bitcoins dimanche et sera suivie le 18 décembre par l'américain CME (Chicago Mercantile Exchange), un des plus importants opérateurs boursiers mondiaux.


L'instabilité du bitcoin, qui ne valait que 1 000 dollars au début de l'année et n'a pas de cours légal, «empêche de dormir certains dirigeants des plus grandes banques mondiales», selon l'agence Bloomberg.


Les promoteurs du bitcoin reconnaissent en elle une monnaie qui s'affranchit des banques centrales et des gouvernements, tout en étant acceptée par une vaste communauté d'internautes et dans un nombre grandissant de transactions (restaurants, immobilier, etc.).


De nombreux économistes de renom, à l'instar des prix Nobel Joseph Stiglitz et Jean Tirole, sont montés au créneau ces derniers jours contre la flambée du bitcoin, décrite comme une «bulle spéculative» susceptible d'«imploser».


Les banquiers centraux, maîtres des monnaies traditionnelles et garants de la stabilité financière mondiale, ont quant à eux multiplié les avertissements, à l'image du gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau, estimant que ceux qui investissaient dans le bitcoin le faisaient «totalement à leurs risques et périls».


«Il suffirait qu'il y ait des petits à-coups pour que voyions le bitcoin perdre 50% de sa valeur», a estimé Kay Van-Perterson, spécialiste des cryptomonnaies pour Saxo Bank à Singapour.


Vers 11H15 GMT vendredi, le bitcoin évoluait autour de 14 600 dollars, selon le cours moyen calculé par l'agence Bloomberg.


Le bitcoin, qui ne valait que quelques cents en 2009 lors de son lancement, s'appuie sur un système de paiement de pair-à-pair basé sur la technologie infalsifiable dite «blockchain» ou «chaîne de blocs».


 


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Tout cela laisse présager une hausse des taux à l'automne

Mais les économistes ne pensent pas que cela se produira à la prochaine annonce des taux en septembre.

La Fed prévoit de nouvelles hausses progressives des taux d'intérêt

La faiblesse du taux de chômage et la hausse de l'inflation lui permettent de continuer à hausser les taux d'intérêt.

À la une

Semaine clé sur le front commercial américain

20/08/2018 | AFP

Le secteur manufacturier américain entame 6 jours de consultations publiques sur la stratégie d’escalade tarifaire.

Les Eagles détrônent le Roi de la Pop

20/08/2018 | AFP

Les « Greatest Hits 1971-75 » des Eagles ont été vendus en 38M d'exemplaires, en disque ou en équivalent en streaming.

Le froid hivernal donne des maux de tête au CN et au CP

Malgré d'importantes récoles dans l'Ouest canadien, la quantité totale de céréales transportées par CN recule de 4%.