Les marchés : troisième journée de correction

Publié le 04/09/2008 à 00:00

Les marchés : troisième journée de correction

Publié le 04/09/2008 à 00:00

Les indices boursiers continuent leur grand plongeon. Le S&P/TSX perd 2,38% à 12 825 points, le S&P500 chute de 3,0% à 1 236 points et le Nasdaq touche 2 259 points, en baisse de 3,20%.



Sur le TSX, ce sont les titres industriels qui ont été les plus malmenés. Ils perdent 3,7%. Bombardier a été particulièrement chahuté et glisse de 5,7%.



«Les marchés sont rattrapés par la réalité», affirme Carlos Leitao, stratège et économiste en chef à la Banque Laurentienne. «Les investisseurs anticipent un ralentissement de la croissance mondiale et ont exprimé leurs inquiétudes par rapport aux chiffres d’emploi aux États-Unis».



De plus, les investisseurs nord-américains ont été refroidis par l’analyse du gestionnaire de portefeuille de Pimco, Bill Gross, qui prédit un «tsunami financier» si la Réserve fédérale n’injecte par de fonds pour soutenir les cours.



Sur les marchés de matières premières, le pétrole est en léger recul à 107,90 dollars américains le baril et l’or baisse aussi à 800,40 dollars américains l’once.



Le dollar canadien a aussi un recul important. Il perdait 71 cents et se transigeait à 93,50 cents américains.

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Contrats publics

Lundi 10 juin

À la une

SNC-Lavalin dévoile une perte de 1,6G$, coupe son dividende

Mis à jour il y a 3 minutes | Denis Lalonde

SNC-Lavalin a fait Ă©tat d’une perte nette de 1,6 milliard $ (G$) au 4e trimestre, soit l’équivalent de 9,11$ par action.

À surveiller: Loblaw, Valener et Gildan

Que faire avec les titres de Loblaw, Valener et Gildan? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les ventes de Loblaw déçoivent, l'action perd 5%

Mis à jour le 21/02/2019 | Dominique Beauchamp

Sans l'effet de l'inflation, les ventes par magasin comparable de Loblaw reculent de 0,2%.