Les marchés : semaine déprimante à Toronto

Publié le 05/09/2008 à 00:00

Les marchés : semaine déprimante à Toronto

Publié le 05/09/2008 à 00:00

Par Dominique Lemoine

«La semaine a été extrêmement éprouvante pour les marchés boursiers canadiens, avec un déclin de pratiquement 8% en quatre jours», soutient Charles Huot, directeur général actions institutionnelles chez BMO Marchés des capitaux.



Il attribue ce mouvement à une certaine panique entourant la bulle des commodités.



«Avec la bulle dans le secteur des commodités, les gens sont à prendre des profits et gardent les positions en marché monétaire ou en cash plutôt que de les réinvestir dans d’autres secteurs de l’économie», explique-t-il.



Le sentiment de panique touche donc à son avis tous les secteurs.



Le TSX est toutefois revenu en territoire positif en après-midi vendredi, alors que des investisseurs ont tenté de tirer profit des aubaines de la semaine.



L'indice S&P/TSX a finalement gagné 2,27 points à 12 816,42.



À New York, le Dow Jones a gagné 32,72 points à 11 220,96. Le Nasdaq a perdu 3,16 points à 2 255,88 et le S&P 500 a pris 5,48 points à 1 242,31.



La devise canadienne s'est appréciée de 0,39 cent américaine à 93,89 cents. Le prix du baril de pétrole brut à New York a diminué de 1,66 dollars américains pour se situer à 106,23 dollars.  



La tendance était à la baisse sur les places boursières de Londres, Paris, Francfort, Hong Kong et Tokyo.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Bulletin JLR-Les Affaires: revirement de tendance en décembre

14:40 | Les Affaires - JLR

Les données de ce mois sont contraires à la tendance haussière de 2018, et indiquent une baisse par rapport à 2017.

Aki Sushi s'offre l'exclusivité avec Metro

15:02 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. Elle a enregistré une croissance de 20% pour un chiffre d’affaires de 32 millions de dollars en 2018.

ABI: les deux parties doivent faire des concessions dit le ministre Boulet

Le syndicat a indiqué, jeudi, que les discussions étaient toujours au point mort.