Bourse: Wall Street termine en hausse, les craintes de protectionnisme s'apaisent

Publié le 05/03/2018 à 10:33

Bourse: Wall Street termine en hausse, les craintes de protectionnisme s'apaisent

Publié le 05/03/2018 à 10:33

La Bourse de New York s'est retournée en cours de séance lundi pour terminer nettement dans le vert alors que les inquiétudes liées au protectionnisme défendu par Donald Trump s'atténuaient.


Voici l'état de la situation à la fermeture


À Toronto, l'indice S&P/TSX prenait 156,7 points, ou 1,02%, à 15 541 points.
À New York, le S&P 500 gagne 30 points, ou 1,10%, à 2 720 points.
Le Dow Jones a monté de 336,7 points, ou 1,37%, à 24 874 points.
Le Nasdaq a repris 72,8 points, ou 1%, à 7 330 points.
Le dollar canadien baisse de 0,66 cent à 76,93 cents US.


Titres en action


Groupe TVA (TVA.B, 3,86$) -3,26%. Au quatrième trimestre, la société rapporte un bénéfice de 0,21$ par action, comparativement à un consensus à 0,25$. Robert Bek indique que l'écart avec les attentes est entièrement dû à des chiffres plus faibles hors des activités de diffusion. M. Bek indique que le titre se négocie actuellement à 3,2 fois son anticipation de bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) 2018, ce qui représente un escompte important sur les comparables.


Sleep Country (ZZZ, 36,25$) +0,19%. Banque Scotia renouvelle une recommandation "surperformance de secteur". Patricia Baker indique que les résultats du quatrième trimestre sont de 35% supérieurs à ses attentes grâce à une opération exceptionnelle. Elle précise que 2018 sera marquée par la rénovation de 25 à 30 magasin et l'ouverture de 8-12, de même que l'ajout de trois nouveaux matelas à la collection Bloom.


Boralex (BLX, 22,58$) -0,31%. Au quatrième trimestre, la société rapporte un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 104 M$, conforme au consensus et à l'attente maison. Ben Pham de BMO Marché des capitaux reconnaît que Boralex n'a pas augmenté son dividende comme il l'anticipait pour ce trimestre. Il n'y voit pas un changement dans les données fondamentales, mais plutôt une question de circonstances. Il note que la société verse en dividende une moins grande partie de ses flux de trésorerie (45%) que les autres sociétés du secteur (70-80%)


Le contexte


La Bourse de New York s'est retournée en cours de séance lundi pour terminer nettement dans le vert alors que les inquiétudes liées au protectionnisme défendu par Donald Trump s'atténuaient.


La place new yorkaise avait été prise de court la semaine dernière quand le président américain avait annoncé au débotté qu'il comptait imposer prochainement des droits de douane de 25% pour l'acier et de 10% pour l'aluminium, provoquant un tollé mondial.


Les indices, déjà fragilisés par des interrogations sur la politique monétaire américaine, «s'étaient repliés dans l'anticipation de la mise en place de nouvelles barrières douanières» mais «la plupart des investisseurs ne pensent plus que le président va persister à vouloir mettre en oeuvre un plan aussi strict et onéreux», a avancé Sam Stovall de CFRA.


Même s'il s'est défendu de faire "marche arrière", Donald Trump a notamment souligné lundi qu'il pourrait envisager de revenir sur les taxes à l'importation si un nouvel accord de libre-échange "juste" avec le Mexique et le Canada était signé.


Alors que la 7e session de renégociation du traité de libre-échange nord-américain (Aléna) devait s'achever lundi à Mexico, "les investisseurs se demandent après les dernières remarques de Donald Trump si ses prises de positions sur les taxes à l'importation (n'étaient) pas juste une façon pour lui de négocier le traité de l'Aléna", a commenté Art Hogan de Wunderlich Securities.


A l'entame d'une semaine riche en indicateurs, dont le très attendu rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis vendredi, la Bourse de New York a aussi été encouragée lundi par une statistique de bonne tenue: la croissance de l'activité dans les services, même si elle a très légèrement ralenti son rythme de progression en février, s'établit toujours à un niveau élevé, à 59,5% selon l'indice ISM.


Le marché obligataire se tendait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait vers 21H15 GMT à 2,881% contre 2,864% vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,152% contre 3,140% à la précédente clôture.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.

Vidéo: Le recul de Dollarama n'inquiète pas François Rochon

GESTIONNAIRES EN ACTION. Dollarama a déçu au 2e trimestre, mais François Rochon ne s'en inquiète pas outre mesure.

Ce que révèle la chute de Dollarama, Transcontinental et Transat

BLOGUE. Parfois le comportement de titres individuels offre un échantillon de l'état d'esprit des investisseurs.