Québec au Top 10 des villes d'avenir en Amérique

Publié le 09/04/2013 à 10:15, mis à jour le 09/04/2013 à 10:32

Québec au Top 10 des villes d'avenir en Amérique

Publié le 09/04/2013 à 10:15, mis à jour le 09/04/2013 à 10:32

Par Valérie Lesage

La ville de Québec se distingue comme ville d’avenir. Dans trois catégories, elle se classe dans le Top 10 du palmarès «American Cities of the Future» 2013-2014 du magazine britannique fDi, une publication du groupe Financial Times.


Parmi 422 villes évaluées en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, les experts de fDi Intelligence ont établi cinq catégories de villes et ont classé Québec dans celle des villes de taille moyenne, soit plus de 200 000 habitants avec une région métropolitaine qui en compte plus de 750 000.


Québec arrive au 4e rang des villes d’avenir de taille moyenne. Cette distinction lui a été octroyée en fonction de plusieurs critères, dont la croissance du PIB, le taux de chômage, les coûts d’implantation et d’exploitation d’une entreprise, la valeur des projets d’investissements, la qualité des institutions d’enseignement, les transports et la présence d’une forte économie du savoir.


La capitale québécoise se classe aussi au 4e rang de la catégorie «Business Friendliness», qui reconnaît les villes qui se distinguent par la facilité à y démarrer ou à y opérer une entreprise. La présence d’une industrie du savoir, le nombre de projets d’investissements étrangers, la fiscalité et le nombre de jours nécessaires pour démarrer une entreprise sont au nombre des critères considérés.


Enfin, Québec arrive au deuxième rang dans la catégorie «Best fDi Strategy», qui reconnaît les meilleurs stratégies de promotion et d’attraction d’investissements étrangers. Elle prend en compte les initiatives visant à faire connaître les avantages offerts par une ville auprès des investisseurs. Elle considère aussi les incitatifs offerts aux investisseurs et la présence d’infrastructures et de projets majeurs de développement, ainsi que la vision d’ensemble pour exploiter le plein potentiel d’attraction d’une ville.


«En se distinguant une fois de plus à ce palmarès, la ville de Québec attire le regard des investisseurs étrangers qui cherchent à profiter d’une environnement d’affaires favorable à la réussite de leurs projets», a réagi le président de Québec International Carl Viel, ajoutant que la solidité de l’économie de Québec et sa diversité industrielle, ainsi que ses centres de recherche sont des points forts de la capitale.


 

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Immobilier: hausse des prix et des taux d'intérêt

14/09/2018 | Les Affaires - JLR

Bulletin JLR-Les Affaires. L'accès à la propriété a continué de chuter en août au Québec.

Les partis envoient leurs poids lourds économiques au front

Ils ont croisé le fer dans le cadre d'un débat organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

À la une

Loi PACTE: la France questionne l'utilité sociale des entreprises

BLOGUE. La France étudie le statut d'entreprise à mission sociale. Montréal tient un sommet du leadership conscient.

Uni-Sélect se met en vente, le PDG quitte

Mis à jour il y a 9 minutes | Dominique Beauchamp

Le PDG quitte subitement et Uni-Sélect embauche JP Morgan pour un examen stratégique.

Universitas en rappel

Il y a 44 minutes | Daniel Germain

BLOGUE. Pourquoi pas une dernière chanson sur les REEE et Universitas. Musique!