Québec au Top 10 des villes d'avenir en Amérique

Publié le 09/04/2013 à 10:15, mis à jour le 09/04/2013 à 10:32

Québec au Top 10 des villes d'avenir en Amérique

Publié le 09/04/2013 à 10:15, mis à jour le 09/04/2013 à 10:32

Par Valérie Lesage

La ville de Québec se distingue comme ville d’avenir. Dans trois catégories, elle se classe dans le Top 10 du palmarès «American Cities of the Future» 2013-2014 du magazine britannique fDi, une publication du groupe Financial Times.


Parmi 422 villes évaluées en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, les experts de fDi Intelligence ont établi cinq catégories de villes et ont classé Québec dans celle des villes de taille moyenne, soit plus de 200 000 habitants avec une région métropolitaine qui en compte plus de 750 000.


Québec arrive au 4e rang des villes d’avenir de taille moyenne. Cette distinction lui a été octroyée en fonction de plusieurs critères, dont la croissance du PIB, le taux de chômage, les coûts d’implantation et d’exploitation d’une entreprise, la valeur des projets d’investissements, la qualité des institutions d’enseignement, les transports et la présence d’une forte économie du savoir.


La capitale québécoise se classe aussi au 4e rang de la catégorie «Business Friendliness», qui reconnaît les villes qui se distinguent par la facilité à y démarrer ou à y opérer une entreprise. La présence d’une industrie du savoir, le nombre de projets d’investissements étrangers, la fiscalité et le nombre de jours nécessaires pour démarrer une entreprise sont au nombre des critères considérés.


Enfin, Québec arrive au deuxième rang dans la catégorie «Best fDi Strategy», qui reconnaît les meilleurs stratégies de promotion et d’attraction d’investissements étrangers. Elle prend en compte les initiatives visant à faire connaître les avantages offerts par une ville auprès des investisseurs. Elle considère aussi les incitatifs offerts aux investisseurs et la présence d’infrastructures et de projets majeurs de développement, ainsi que la vision d’ensemble pour exploiter le plein potentiel d’attraction d’une ville.


«En se distinguant une fois de plus à ce palmarès, la ville de Québec attire le regard des investisseurs étrangers qui cherchent à profiter d’une environnement d’affaires favorable à la réussite de leurs projets», a réagi le président de Québec International Carl Viel, ajoutant que la solidité de l’économie de Québec et sa diversité industrielle, ainsi que ses centres de recherche sont des points forts de la capitale.


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

2018, une année record pour le tourisme au Canada

Mis à jour le 21/02/2019 | La Presse Canadienne

Parmi les 21,1millions de visiteurs, plus de 3,2 millions sont d’abord passés par le Québec.

Hydro-Québec remettra 170 M$US au Maine

Cette somme sera remise si le Maine accepte qu'une ligne de transport traverse son territoire.

À la une

Politique commerciale de Trump : et si le pire était à venir?

22/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Trois enjeux pourraient avoir un impact majeur sur les entreprises et les investisseurs canadiens.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

Il y a 43 minutes | Dominique Beauchamp

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?