Le taux de chômage est demeuré inchangé à 5,8% en mai

Publié le 08/06/2018 à 10:30

Le taux de chômage est demeuré inchangé à 5,8% en mai

Publié le 08/06/2018 à 10:30

Par La Presse Canadienne

L'emploi a peu varié en mai, et le taux de chômage s'est établi à 5,8% pour le quatrième mois consécutif, a indiqué vendredi Statistique Canada.



L'emploi au Québec a peu varié en mai, une baisse dans le travail à temps plein ayant été contrebalancée par une hausse du nombre de travailleurs à temps partiel. Le taux de chômage a peu varié pour s'établir à 5,3%. Au cours de la période de 12 mois ayant pris fin en mai, l'emploi dans la province a augmenté de 65 000 (+1,6 pour cent).


L'emploi dans la finance, les assurances, les services immobiliers et les services de location et de location à bail a augmenté de 12 000, et cette hausse a été enregistrée presque entièrement au Québec.


En Nouvelle-Écosse, le nombre de personnes en emploi a diminué de 3600 en mai et le taux de chômage a augmenté de 0,5 point de pourcentage pour s'établir à 7,2 pour cent. Comparativement à 12 mois plus tôt, l'emploi a peu varié.


En Ontario, le nombre de personnes en emploi était pratiquement inchangé en mai et le taux de chômage s'est établi à 5,7 pour cent. Comparativement à 12 mois plus tôt, l'emploi dans la province a progressé de 126 000 (+1,8 pour cent).


Chez les personnes du principal groupe d'âge actif (de 25 à 54 ans), l'emploi a reculé tant chez les hommes (-19 000) que chez les femmes (-19 000). Le taux de chômage parmi les hommes de ce groupe d'âge s'est maintenu à 5 pour cent, tandis qu'il a augmenté de 0,2 point de pourcentage chez les femmes pour s'établir à 4,9 pour cent.


 


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

23/06/2018 | François Normand

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...